Couverture du journal du 08/12/2021 Consulter le journal

Nouvelle-Aquitaine : objectif transmission

Le mois de la transmission-reprise des TPE s’ouvre en novembre. La Région œuvre aux côtés des relais locaux pour conserver les activités économiques existantes dans les territoires.

© Shutterstock

Le vice-président du Conseil régional chargé du tourisme, de l’économie territoriale et de l’intelligence économique, Philippe Nauche, a présenté les opérations menées dans le cadre de ce mois dédié à la transmission-reprise, aux côtés de l’élue déléguée à la transmission et la reprise d’entreprises, Colette Langlade, en lien avec les instances régionales des chambres consulaires. En effet, le dispositif d’accompagnement des cédants est porté par le réseau des chambres de métiers et des chambres de commerce et d’industrie.

CONSEILS FINANCÉS POUR MOITIÉ PAR LA RÉGION

Depuis 2020, avec « Objectif Transmission », une dynamique nouvelle d’harmonisation des programmes régionaux repose sur un parcours identique pour les artisans et commerçants. Il permet d’assister les cédants de TPE avec un suivi sur mesure de 21 heures. Ces conseils, financés pour moitié par la Région, sont dispensés en trois temps : prise en main du projet de transmission, diagnostic et évaluation, mise en relation.

Depuis 2018, la mobilisation orchestrée en partenariat par la Région autour du Mois de la Transmission fait de cet enjeu une cause économique majeure pour informer le grand public et les chefs d’entreprises sur la possibilité d’être accompagné dans cette démarche. Les événements organisés dans la grande région, avec des conseillers et des experts, sont là pour rappeler que des aides viennent encourager la cession-reprise.* Pour cette quatrième édition, une plateforme régionale en ligne est également disponible jusqu’en fin d’année afin de faire évoluer les dispositifs existants et de construire une feuille de route de la transmission, en concertation avec tous les acteurs.

* Retrouvez l’agenda de la cinquantaine de manifestations proposées en Nouvelle-Aquitaine (avec une opération spéciale Villes & Villages de la reprise proposée par le réseau des CMA) sur https://moisdelatransmission.fr

 

En Nouvelle-Aquitaine, plus de 110 000 dirigeants de TPE ont plus de 55 ans

FEUILLE DE ROUTE

Cette feuille de route devrait permettre, dans la continuité des travaux déjà engagés et dès le premier semestre 2022, de fédérer l’ensemble de l’écosystème : notaires, agents immobiliers, banques, EPCI, associations, chambres consulaires sont autant d’acteurs complémentaires pour une dynamique commune. À terme, il s’agit d’améliorer les dispositifs en place pour augmenter le nombre de transmissions / reprises.

En Nouvelle-Aquitaine, plus de 110 477 dirigeants de TPE ont plus de 55 ans, dans les secteurs de l’artisanat, du commerce, de l’industrie et des services, soit 34,4 % du nombre total des entreprises de moins de 10 salariés de la région. Sur ce chiffre total, 38 243 sont des dirigeants de l’artisanat qui emploient 63 732 salariés (en France, 32 % des effectifs de l’artisanat sont concernés par cette avancée en âge de leur patron).

transmission

© D. R.

ACCOMPAGNEMENT INDIVIDUALISÉ ET SÉCURISÉ

La transmission d’entreprise est donc un enjeu économique et social. Chaque année, seulement la moitié des entreprises susceptibles d’être transmises parviennent à changer de mains, ce qui représente une perte évidente pour le tissu local, notamment pour l’attractivité des zones rurales. Toute cessation d’activité a une double incidence, avec la disparition d’un savoir-faire et d’emplois locaux.

La reprise est pourtant un mode d’entrée sur le marché très intéressant pour un futur dirigeant. Les atouts sont nombreux par rapport à une création de toute pièce : le taux de survie des entreprises est supérieur, un savoir-faire souvent traditionnel est maintenu, et un niveau de rentabilité correct est obtenu plus rapidement. Malgré un rebond important du nombre de créations d’entreprises en 2019 et 2020 (avec près de 70 000 immatriculations), la reprise reste en marge avec moins de 10 %. Face à ce constat, la Région et ses partenaires ne se résignent pas et misent sur ce mois d’action pour redonner de l’intérêt à la transmission/reprise, valoriser les expériences réussies, lancer une consultation auprès des professionnels (chefs d’entreprises et futurs repreneurs), rendre plus lisible l’offre d’accompagnement et le réseau des conseillers sur le terrain, faire de la reprise une opportunité pour « booster » le développement de l’entreprise en activant des leviers de transition écologique, transition numérique et innovation.

ENVELOPPE DE 5,7 MILLIONS D’EUROS

La Région apporte des financements à un réseau de plus de 90 structures réparties sur l’ensemble du territoire pour accompagner environ 20 000 repreneurs et créateurs cette année, avec une enveloppe de 5,7 millions d’euros. Le bilan des aides individuelles (à la reprise, à l’investissement ou au primo-développement) établit que 1 347 ont été octroyées depuis 2017 pour un montant total de 10 502 206 euros.

PLATEFORME DE CONCERTATION ET WEBINAIRES

C’est la nouveauté de cette édition : un appel à contributions organisé jusqu’à la fin de l’année autour de plusieurs questions. Comment Mieux identifier les cédants et les repreneurs potentiels ? Mieux sensibiliser et préparer les cédants en amont ? Mieux accompagner les cédants dans leur démarche de transmission ? Mieux améliorer les compétences des repreneurs ? (formation, tutorat) Mieux financer la reprise ? Mieux valoriser la transmission / reprise ? Améliorer la coopération entre tous les acteurs ? Autre nouveauté : des webinaires de la transmission sont organisés sous un format court, avec des experts, tous les mardis de novembre de 12h à 12h30 : évaluer son entreprise, démarche et fiscalité, outils de financement, chemin de la promesse à la reprise effective…

https://participez.nouvelle-aquitaine.fr/