Couverture du journal du 07/12/2022 Consulter le journal

Wall Street conclut en hausse après les minutes de la Fed

La Bourse de New York a conclu dans le vert mercredi après que la Fed a laissé entendre qu'un ralentissement des hausses de...

Le panneau de Wall Street à New York (Tous droits réservés. © (2022) Agence France-Presse - ANGELA WEISS)

La Bourse de New York a conclu dans le vert mercredi après que la Fed a laissé entendre qu’un ralentissement des hausses de taux pouvait être pour bientôt.

Dans un marché peu fourni à la veille de la fête de Thanksgiving, l’indice Dow Jones a gagné 0,28% à 34.194,06 points, le Nasdaq, à dominante technologique, a progressé de 0,99% à 11.285,32 points et l’indice élargi S&P de 0,59% à 4.027,26 points.

Une majorité des membres du Comité monétaire de la Réserve fédérale américaine (Fed) pensent qu’un ralentissement des hausses de taux sera « bientôt opportun », selon le compte-rendu de la dernière réunion de la Fed tenue les 1er et 2 novembre, publié mercredi. 

Début novembre, la Fed avait relevé les taux d’intérêt au jour le jour pour la quatrième fois d’affilée de trois quarts de point de pourcentage (0,75%) pour les établir entre 3,75% et 4%. 

Les membres du FOMC restent néanmoins déterminés à poursuivre le travail. « Ils continuent à anticiper que des augmentations de taux vont se poursuivre jusqu’à ce que l’on atteigne une zone suffisamment restrictive pour dompter l’inflation », ajoute le compte-rendu.

Quant au niveau final des taux au jour le jour, il reste « très incertain » mais certains membres de la Fed reconnaissent qu’ils l’estiment désormais « plus élevé qu’ils ne le pensaient auparavant ».

En conclusion, les marchés restent largement persuadés après ce procès verbal de la précédente réunion, que la prochaine hausse des taux du 14 décembre sera de 50 points de base.

Les minutes de la Fed n’ont pas dit grand chose que le marché ne savait déjà », a estimé Peter Cardillo de Spartan Capital.

« Les membres de la Fed considèrent que le taux final sera plus élevé et il y a un bon nombre d’entre eux qui sont d’accord pour ralentir le rythme des hausses », a résumé l’analyste qui voit désormais un relèvement d’un demi point de pourcentage en décembre et d’un quart de point en janvier.

« C’est déjà inscrit dans le marché, aussi il est resté en hausse mais il faut dire que les échanges étaient très faibles en raison de Thanksgiving », a ajouté M. Cardillo.

« Les minutes mettent en évidence l’incertitude quant au temps qu’il faudra à la politique monétaire pour avoir un impact sur l’économie », soulignait par ailleurs Ryan Sweet d’Oxford Economics.

Sur le marché obligataire, les taux sur les bons du trésor à dix ans ont reculé à 3,68% contre 3,75% la veille.

– Manchester United s’envole –

De multiples indicateurs ont dressé un tableau mitigé de l’économie. Les commandes de biens durables ont été solides, (+1% en octobre) surtout portées par le secteur des transports. 

Sur le front de l’emploi, les inscriptions hebdomadaires au chômage ont accéléré plus que prévu la semaine dernière, pour se monter à 240.000, leur plus haut niveau depuis août, montrant que le marché du travail refroidit, comme le veut la Fed pour ralentir l’inflation.

La confiance des consommateurs a quant à elle reculé en novembre toutefois dans des proportions moins élevées qu’attendu par les analystes, selon l’estimation finale de l’Université du Michigan.

Le marché immobilier de son côté a surpris de bonne façon affichant une hausse inattendue de 7,5% en octobre des ventes de maisons neuves. 

Enfin l’indice Markit d’activité manufacturière pour novembre aux Etats-Unis s’est inscrite pour sa part, bien plus faible que prévu, à 47,6, soit une contraction.

A la cote, le fabricant américain d’ordinateurs personnels et d’imprimantes HP a été salué (+1,80%) après avoir annoncé la veille qu’il allait congédier entre 4.000 et 6.000 employés d’ici 2025.

Le constructeur d’engins agricoles Deere a bondi de 5,03% après des résultats trimestriels qui ont surpris à la hausse.

La cote de Manchester United s’est envolée de 25,84% à 18,80 dollars alors que la famille Glazer, propriétaire du club anglais de football coté à Wall Street, a dévoilé mardi soir le projet de le vendre.

Le titre de Tesla a gagné 7,82% à 183,20 dollars, dopé par plusieurs notes favorables d’analystes

La Bourse de New York sera fermée jeudi et tiendra une séance écourtée vendredi pour célébrer Thanksgiving.

Nasdaq

vmt/spi

Annonces légales

Vos annonces légales au meilleur prix dans toute la France.

Avocats, Notaires, Experts-comptables

Particuliers et Entrepreneurs

Formalités juridiques

Soulagez vos équipes et libérez du temps pour des travaux à forte valeur ajoutée

Vos formalités juridiques