Couverture du journal du 22/05/2024 Le nouveau magazine

Australie secrète (partie 1) : un paradis méconnu

À 15 kilomètres au large de Yeppoon dans le Queensland, Great Keppel Island est une île paradisiaque, qui ne compte pas moins de 17 plages sur ses 1 308 hectares de nature. Sauvage et préservée, l’île offre un petit bout de paradis souvent ignoré des touristes.

© Shutterstock

Si face aux célèbres Frasers et Whitsunday, Great Keppel Island fait office d’outsider, l’île située à 15 km au large de Yeppoon dans le Queensland, n’a rien à leur envier. Quand de nombreux touristes débarquent sur les plus convoitées îles australiennes, Great Keppel Island n’est le plus souvent connue que des locaux et attire beaucoup moins de visiteurs. Seule une cinquantaine d’habitants peuplent l’ensemble de l’archipel des Keppel Islands. Quasiment dépourvue de voitures, l’arrivée sur la plus grande des îles Keppel, 1 308 hectares, est assurée par deux compagnies de ferries depuis Yeppoon. Après 30 minutes de trajet, le débarquement se fait directement sur Fisherman Beach, les pieds dans le sable et le dépaysement est instantané. L’excursion à la journée est possible, mais, il est conseillé de passer une nuit sur Great Keppel Island pour faire l’expérience de la vie insulaire. Une fois vos bagages remontés, non sans difficulté de la plage, direction l’un des rares établissements hôteliers de l’île. Parfaitement intégrés dans la nature, sous de grands palmiers, ils proposent des cabines ou de grandes tentes. Proche des premiers campements et rapidement accessible via un sentier, la première plage donne le ton avec son immense étendue de sable et une eau translucide.

Couchers de soleil uniques

Great Keppel Island se parcourt facilement à pied, entre points de vue sur les hauteurs de l’île et plages paradisiaques où il est conseillé d’amener masque et tuba pour admirer la richesse des coraux et de la faune et la flore sous-marines. Parmi les 8 spots de snorkeling que compte l’île, Wreck Beach est connu pour l’observation des dauphins et des tortues. Louer un kayak permet aussi d’accéder aux plages les plus sauvages. Durant les mois d’août et de septembre il est possible de partir en bateau observer les baleines à bosse qui descendent vers le sud. Le dîner du soir se prend directement sur la plage, sur la terrasse du Great Keppel Island Hideaway, avec un superbe coucher de soleil pour fond. Au loin, les dauphins s’ébrouent encore dans les vagues. Le soir, direction la plage à nouveau pour regarder les étoiles et voir de très près la voie lactée.