Couverture du journal du 22/05/2024 Le nouveau magazine

Hautes-Pyrénées : Moins de nuitées dans le Massif Pyrénéen

Alors qu'en Occitanie globalement, la saison estivale semble celle de tous les records, un premier bilan du Comité régional laisse apparaître un petit bémol du côté des Hautes-Pyrénées.

© D. R.

Tout comme le Massif central, le Massif pyrénéen enregistre une légère baisse qui s’explique notamment par la succession de deux années exceptionnelles. Par rapport à l’an dernier, l’organisme relève – 2 % de nuitées et – 3 % par rapport à 2019. Elles ne représentent plus que 6 % de parts de marché alors que la campagne est la grande gagnante avec 33 %, arrivant même devant le littoral à 30 %. Le thermalisme, atout incontestable du territoire, demeure fragile et n’a retrouvé que 75 % à 85 % de son activité d’avant crise. Une croissance timide que l’on retrouve dans le tourisme spirituel avec une reprise d’activité partielle à Lourdes, la cité mariale n’ayant pas retrouvé son niveau de fréquentation, principalement celui des visiteurs des pays les plus lointains.