Couverture du journal du 28/09/2022 Consulter le journal

Hautes-Pyrénées – Quinze trains du futur demandés à Alstom

L'usine de Tarbes va concevoir et produire les blocs de traction des trains nouvelle génération commandé par la SNCF et destinés aux réseaux européens. Un contrat qui s'élève à 590 millions d'euros.

Alstom Hautes Pyrénées

© D. R.

Après avoir conçu les systèmes de tractions du Condoria iLint, le premier train à l’hydrogène du monde, le centre d’excellence de l’usine Alstom de Tarbes a à peine le temps de savourer son entrée en service historique. La SNCF vient de commander quinze trains à très grande vitesse Avelia Horizon et c’est le site des Hautes-Pyrénées qui va assurer la conception mais aussi la fabrication de leurs blocs de traction. Trains à grande vitesse 4 tensions de nouvelle génération, répondant notamment aux exigences du trafic européen, ils pourront donc circuler sous les différentes tensions des réseaux ferrés des pays voisins. Le contrat, qui s’élève à 590 millions d’euros, vient s’ajouter à celui des cent exemplaires achetés en 2018 pour 2,7 milliards d’euros, destinés eux à une exploitation en France. Cette deuxième tranche optionnelle s’inscrit dans le contrat- cadre de partenariat d’innovation conclu en 2016 entre la compagnie ferroviaire et le constructeur.

DES TRAINS PLUS ÉCOLOGIQUES, PLUS CAPACITAIRES ET ÉCONOMIQUES

Avelia Horizon se compose de deux voitures innovantes de courte longueur, hautes performances et compactes, et d’autocars articulés à deux étages. Leur conception permet une augmentation de 20 % de la capacité passagers, permettant au train d’accueillir jusqu’à 740 passagers dans la configuration la plus efficace. Grâce à sa conception aérodynamique et à une traction plus efficace, ces trains du futur consommeront également 20 % d’énergie en moins que les trains à grande vitesse existants. Des objectifs ambitieux qui comprennent en plus un système de diagnostic à distance pour la maintenance prédictive, ce qui améliore la fiabilité et la disponibilité des trains et assure des coûts de maintenance inférieurs de plus de 30 % à ceux actuellement enregistrés par SNCF Voyageurs en France.

Si la date de livraison n’a pas été précisée, ces trains plus capacitaires, plus écologiques et plus confortables devraient avoir une mise en service progressive sur dix ans à partir de 2024.

« Cette commande scelle une nouvelle fois le succès des trains à très grande vitesse et de la plateforme Avelia Horizon. Cette solution répond aux enjeux technologiques, économiques et concurrentiels de la SNCF, dans un environnement de forte demande des voyageurs pour des solutions de mobilité décarbonées », a déclaré Jean-Baptiste Eyméoud, président d’Alstom France.