Couverture du journal du 22/05/2024 Le nouveau magazine

Maxisom lance une campagne de financement participatif pour ses cabines à sieste

Le toulousain Maxime Duclos lance le 11 avril une campagne de financement participatif pour développer ses cabines à sieste Maxisom destinées à être installées en entreprise.

©DR

Le toulousain Maxime Duclos lance le 11 avril sur Ulule une campagne de financement participatif pour sa marque de cabines à sieste Maxisom. Objectif : financer la première phase de développement de sa cabine à sieste, destinée à être implantée dans les entreprises pour permettre aux salariés de s’isoler afin de faire une pause. Compacte, la cabine-capsule de 3 à 4m2 devra permettre aux salariés de se reposer 10 à 20 minutes, installés en position semi-assise sur un lit modulable. « L’occupant de la cabine pourra contrôler l’ambiance à l’intérieur de la cabine. Un moniteur permettra de faire un choix parmi une variété de lumières, plutôt chaudes pour s’endormir et froides pour le réveil. Plusieurs options de personnalisation sonore permettront de faire un choix entre le silence complet ou une ambiance musicale relaxante ». Le jeune entrepreneur souhaite faire tester sa cabine Maxisom dans des entreprises partenaires, puis espère à terme proposer une gamme de trois cabines, commercialisées entre 20 000 et 45 000 euros.