Couverture du journal du 16/09/2020 Consulter le journal

Numérique : 1er territoire sur l’AMEL

Le Lot-et-Garonne voit son Appel à Manifestation d’Engagements Locaux (AMEL) validé par le gouvernement pour déployer la fibre optique dans tout le département.

Le gouvernement a donné le 6 mai dernier l’accord que le syndicat Lot-et-Garonne numérique et l’opérateur Orange attendaient depuis fin 2018.Le Lot-et-Garonne voit ainsi son Appel à Manifestation d’Engagements Locaux (AMEL) validé pour déployer la fibre optique auprès de l’ensemble des foyers et entreprises du territoire, à moindre coût pour les finances publiques et avec 5 ans d’avance sur le plan initial. Le Syndicat Lot-et-Garonne Numérique a retenu dès le 10 septembre 2018 l’offre que lui a faite l’opérateur Orange pour apporter sur ses fonds propres la fibre optique à 100 000 foyers et entreprises de Lot-et-Garonne, en complément des déploiements réalisés par le syndicat mixte. « Nous avons été le premier groupement public à lancer une telle procédure et à la mener à son terme, ce qui permettra au territoire du Lot-et-Garonne de bénéficier d’une couverture 100 % fibre optique dès 2023, soit 5 ans plus tôt que prévu initialement », explique le Syndicat. Cette coordination des déploiements publics et privés devrait permettre de réduire significativement le coût à la charge du Syndicat : la facture ne s’élèvera qu’à un tiers de l’enveloppe envisagée à l’origine. Ce qui représente 160 millions d’euros d’économie.

1èRES PRISES OPTIQUES AU 1ER TRIMESTRE 2020

Prêt dès l’automne 2018, le dossier lot-et-garonnais a été validé en mai 2019 au plan national, le temps pour le gouvernement de présenter à l’Autorité de Régulation des Communications électroniques et des Postes (ARCEP) les projets de deux autres territoires (Côte-d’Or et Sud PACA) portés par des opérateurs différents. Sans attendre, une séance de travail a d’ailleurs eu lieu la semaine dernière, entre le Syndicat Lot-et-Garonne numérique et l’opérateur Orange, afin que le projet d’AMEL lot-et-garonnais démarre au plus vite, les premières études étant déjà avancées. Les premiers travaux – pose d’armoires de rue – devraient intervenir dès le quatrième trimestre. Les premières prises optiques seront, elles, commercialisée au premier trimestre 2020. Le Syndicat Lot-et-Garonne numérique continue par ailleurs ses propres déploiements, les premiers travaux ayant débuté en septembre dernier. Plus de 1 000 accès au très haut débit par fibre optique sont désormais construits chaque mois pour les foyers et entreprises, les premières commercialisations auront lieu à la rentrée de septembre 2019. En mobilisant les déploiements publics et privés (tant les déploiements AMEL que les déploiements en zone AMII sur les 3 agglomérations agenaise, marmandaise et villeneuvoise)   sur l’ensemble du département, ce sont 20 % des abonnés lot-et-garonnais qui pourront bénéficier du très haut débit par fibre optique à la fin de cette année et 40 % à la fin de l’année 2020.