Couverture du journal du 22/05/2024 Le nouveau magazine

Occitanie : 150 millions pour l’Habitat durable

La présidente de la Région Occitanie Carole Delga a signé le 29 février le nouveau contrat de filière bâtiment avec les antennes régionales de la FFB et de la Capeb. Un contrat qui s’inscrit dans le cadre du plan Habitat durable voté en décembre dernier et doté de 150 millions d’euros.

© Lilian Cazabet - La Vie Economique

Grande cause du mandat 2021-2028 de la présidente de la Région Occitanie Carole Delga, l’Habitat durable a franchi une nouvelle étape le 29 février avec la signature, au Centre de Formation des Apprentis (CFA) du bâtiment et des travaux publics de Toulouse, du nouveau contrat de filière 2023-2028 du bâtiment. Inédit par sa durée – 5 ans contre 3 ans par le passé – ce nouveau contrat de filière signé par la Région, la Fédération Française du Bâtiment (FFB) Occitanie et la Confédération de l’Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment (Capeb) Occitanie, intervient dans un moment de tourmente pour le secteur. « La filière du BTP rassemble 72 000 entreprises qui font travailler 160 000 personnes et génèrent 11 milliards d’euros de chiffre d’affaires en Occitanie », a rappelé Frédéric Carré, président de la FFB Occitanie à cette occasion. Alertant sur les difficultés du secteur, il a par ailleurs affirmé que 1 500 emplois ont déjà été perdus dans la région. « On pourrait en perdre 5 000 à 7 000 supplémentaires cette année ». En cause, la réduction forte sur un an du nombre de mises en chantier (-20 %) et du nombre de permis de construire (-30 %) en Occitanie.

Un nouveau contrat de filière

« Ce contrat de filière ne va pas à lui seul combler tous les besoins du secteur, mais il va être un réel amortisseur de la crise », admet Frédéric Carré, qui estime que ce contrat devrait permettre à la filière de s’assurer 700 millions d’euros de chiffre d’affaires par an pendant cinq ans. Ce contrat doit en effet « participer au développement de la filière via la commande publique et les aides à la transformation écologique ». Entre 2016 et 2022, la Région a déjà soutenu les entreprises régionales à hauteur de 4,5 milliards d’euros via la commande publique. « Il y a 8 ans, la Région avait déjà lancé un « plan Marshall » du BTP pour soutenir la filière », a par ailleurs rappelé Carole Delga. « Dix lycées ont d’ailleurs été inaugurés en 8 ans, sachant qu’un lycée équivaut à 45 millions d’euros d’investissement. » La présidente de Région veut désormais aller plus loin avec ce nouveau contrat de filière, et plus largement avec le Plan Habitat durable voté en décembre dernier.

« Ce contrat de filière va être un réel amortisseur de la crise »

© Lilian Cazabet – La Vie Economique

Soutenir le logement social

Doté de 150 millions d’euros, le Plan Habitat durable doit concourir à « accroître le nombre de logements sociaux pour répondre aux besoins des habitants ». Ainsi, 4,7 millions d’euros sont fléchés vers des aides aux intercommunalités et aux communes pour construire des logements sociaux de qualité. Trente communes ont déjà déposé leur dossier pour obtenir un soutien. « Nous avons besoin de construire des logements, mais au-delà du quantitatif, il faut aussi encourager le qualitatif », martèle la présidente de la Région Occitanie. 1,2 million d’euros doit par ailleurs permettre de lutter contre les logements vacants en transformant les bien privés et les bâtis laissés à l’abandon en logements sociaux. Le plan vise par ailleurs à « lutter contre l’habitat indigne, notamment en réduisant la consommation énergétique des bâtiments ». Dans cette optique, une enveloppe de 48 millions d’euros est allouée à la rénovation thermique des logements collectifs et 7 millions sont consacrés à la rénovation du patrimoine bâti des communes rurales pour le rendre moins énergivores.

Une enveloppe de 48 millions d’euros est allouée à la rénovation thermique des logements collectifs

Transition écologique et formation

Destiné à faire de l’Occitanie une région exemplaire et pionnière en matière de réduction de l’impact carbone du bâtiment, le plan doit soutenir « la filière du bâtiment dans sa transition écologique ». Plus de 60 millions d’euros sont ainsi fléchés vers l’amplification du réemploi de matériaux sur les chantiers de construction et de rénovation. La Région annonce par ailleurs le lancement d’un concours d’architecture en lien avec les écoles de Toulouse et de Montpellier et en partenariat avec l’Ordre des architectes d’Occitanie pour « concevoir et construire des logements autrement ».

Enfin, le plan vise à « assurer des emplois de qualité pour l’habitat durable ». Pour ce faire, il doit aider à populariser les formations pour les métiers de la transformation écologique et de l’habitat durable (6 millions d’euros) et augmenter le nombre de formations dédiées aux nouveaux métiers de service dans l’habitat durable (1,5 million d’euros). Dans ce cadre, la région Occitanie accueillera d’ici à 2027 un campus régional dédié à la formation dans le secteur de l’habitat durable à Montpellier.