Couverture du journal du 13/10/2021 Consulter le journal

[ Lot-et-Garonne ] La SAS « bateaux pour la planète » suscite l’intérêt

Suite à ses rendez-vous avec la direction du transport fluvial au ministère des Transports et la direction parisienne de VNF, la SAS « Bateaux pour la planète » basée à Casseneuil reprend espoir.

Bateaux pour la planète

Bateaux pour la planète © D. R.

Suite à ses rendez-vous avec la direction du transport fluvial au ministère des Transports et la direction parisienne de VNF, la SAS « Bateaux pour la planète » basée à Casseneuil reprend espoir. La direction des transports lui a exprimé son soutien au concept « coche solaire », bateau 100% autonome en énergie, qui n’exige aucune installation de bornes électriques. Par ailleurs, elle va réfléchir aux différents dispositifs dans le cadre du Plan climat qui peuvent soutenir le développement des flottes solaires sur le réseau des voies navigables en France. VNF a attribué à la SAS deux primes PAMI d’un montant de 19 900 euros par bateau pour deux unités destinées à la location fluviale en Occitanie.

Ce sont les deux premières primes destinées aux bateaux de plaisance destinés à la location fluviale sans permis (bateaux nolisés) sur ce territoire. À présent, tout professionnel souhaitant investir dans un projet de coches solaires peut prétendre aux primes PAMI. D’autre part, une « fiche standard » est à l’étude et sera appliquée aux bateaux à propulsion électrique, c’est-à-dire que, sous peu, les coches solaires seront bénéficiaires de primes CEE (économie d’énergie).

Ces primes vont pouvoir servir d’incitation vers les professionnels et les plaisanciers souhaitant adopter un type de propulsion propre sans émission de CO2 pendant la navigation. Enfin, la SAS « Bateaux pour la planète » a pris la décision de lancer une souscription d’obligations vertes rémunérées avec pour objectif de finaliser le budget des projets flottes solaires en Occitanie et sur le Lot aval.