Couverture du journal du 22/06/2022 Consulter le journal

Terres du Sud : 30 ans en 2022

Le groupe Terres du Sud célèbrera ses 30 ans en 2022 avec une mission inchangée : créer de la valeur pour que les agriculteurs puissent vivre de leur savoir-faire, préserver les activités et l’emploi sur le territoire, offrir aux consommateurs des produits sains, de qualité, responsables et respectueux du bien-être animal.

Terre du Sud

De gauche à droite : Sylvain Théon, directeur général adjoint, Patrick Grizou, président et Michel Clairefond, directeur général du groupe Terres du Sud © D. R.

Le groupe coopératif Terres du Sud tenait son assemblée générale annuelle le 10 décembre dernier. À cette occasion, les fruits de la stratégie initiée en 2018 et organisée autour de son projet d’entreprise « Développeur de Terroirs » ont été présentés : malgré un contexte tendu, le cap a été maintenu, des chantiers structurants ont été engagés. Les premiers résultats sont encourageants avec un retour à l’équilibre pour l’exercice 2020/2021 (+ 3,8 M€ de résultat net pour un chiffre d’affaires de 590 M€). Une 1re étape importante qui valide la pertinence de la stratégie et conforte le groupe à poursuivre sa feuille de route en 2022, année qui marque 3 décennies au service des terroirs.

RENOUER AVEC LA RENTABILITÉ ET FAIRE FACE AUX ENJEUX MULTIPLES

Après un résultat d’exercice 2019-2020 en déficit, le groupe Terres du Sud a défini les principaux enjeux et transformations à engager : vis-à-vis des collaborateurs, accroître l’attractivité du groupe, favoriser l’évolution interne par la formation, améliorer la sécurité et la qualité de vie au travail ; concernant les agriculteurs, répondre à leurs nouveaux besoins, accompagner au changement de modèle agricole et anticiper le renouvellement des générations ; vis-à-vis des clients, garantir la sécurité et qualité des produits alimentaires, préserver les ressources et le bien-être animal et consommer local.

Ainsi, pour répondre à l’agriculture de demain, de nombreux projets ont été engagés et pour certains finalisés sur trois axes forts qui structurent la feuille de route : offrir de la valeur pour le territoire, renforcer sa position, consolider son activité et investir. « Cette année (juillet 2020-juin 2021] a été marquée par l’investissement des agriculteurs pour maintenir leur production et assurer la continuité de la chaîne de production alimentaire, les efforts importants des éleveurs pour prévenir l’épidémie de grippe aviaire mais aussi l’implication et la mobilisation de nos équipes pour préserver les activités et le service auprès de tous nos interlocuteurs », a déclaré Michel Clairefond, directeur général du groupe Terres du Sud.

PLAN DE TRANSFORMATION VÉGÉTAL 4.0

Le groupe coopératif s’est engagé pour le territoire à travers plusieurs actions concrètes. La structuration de filières compétitives et durables s’est illustrée par le partenariat avec Mireolian autour des Jus de Marmande devenus les Jus du Soleil mais également la naissance de LIDEA, acteur majeur de la semence. Une offre de services aux agriculteurs a été repensée : choix de la vente dans le cadre de la loi EGalim, poursuite du plan de transformation Végétal 4.0 (poursuite du déploiement du dispositif omnicanal avec lancement de la plateforme agrifeel.fr, à laquelle 45 % des gérants se connectent désormais au moins une fois par semaine ; élaboration du nouveau concept de magasins agrifeel Contact prévu pour 2022).

DES RÉSULTATS ENCOURAGEANTS

Grâce aux chantiers menés et malgré des aléas externes (poursuite de la crise sanitaire, grippe aviaire, conditions météorologiques), le groupe Terres du Sud a fait preuve de résilience et a su revenir à l’équilibre avec un résultat net positif de 3,8 M€ sur l’exercice 2020-2021, pour un chiffre d’affaires de 590 M€. Delta Sud (matériels professionnels pour l’agriculture) réalise son meilleur exercice avec 18 M€ de chiffre d’affaires (+ 23 % par rapport à n-1).

Le groupe reste vigilant quant à l’évolution de l’inflation et de l’épidémie de grippe aviaire

La branche Palmipèdes observe un redressement significatif des résultats de Delmond Foies Gras. Les efforts de biosécurité et investissements consentis par les éleveurs ont porté leurs fruits. Le plan d’actions de la branche Volailles fait ses preuves avec le renforcement de son positionnement sur des marchés à haute valeur ajoutée et respectueux du bien-être animal qui correspondent aux attentes clients. Enfin, la branche Distribution (36 points de vente) affiche de bons résultats avec 71 % de taux de satisfaction, + 6 % de fréquentation, + 12 % de CA et + 5 % de panier moyen.

1RES ORIENTATIONS 2021-2022

Dans un contexte toujours tendu, le groupe reste particulièrement vigilant quant à l’évolution de l’inflation et de l’épidémie de grippe aviaire qui pourraient impacter ses activités. Les premiers résultats encourageants confortent le groupe à poursuivre ses efforts de transformation. Un plan de rénovation pluriannuel de certains sites de distribution grand public (Gamm vert) et d’agrodistribution (agrifeel Contact) est engagé.

D’autres investissements sur les outils de transformation sont envisagés pour améliorer la productivité ou garantir les débouchés. La branche Volailles poursuit ses objectifs de développement des élevages Label Rouge et Bio qui répondent aux attentes des consommateurs sur le bien-être animal notamment. À souligner sur ce premier semestre une hausse d’activité de Castelmaïs, et la poursuite des bonnes performances de la branche distribution en adéquation avec les attentes clients. À date, les prévisions sont correctes.

TERRES DU SUD

© Shutterstock

Terres du Sud en bref

Le groupe Terres du Sud (siège à Clairac) voit le jour en 1992 de la fusion de 5 coopératives des départements de Lot-et-Garonne (47), de la Dordogne (24) et de la Gironde (33) qui unissent leurs compétences pour valoriser les capacités, la culture et les ressources de leurs terroirs entre Guyenne, Gascogne et Périgord.

Présidé par Patrick Grizou et dirigé par Michel Clairefond, il réunit 6 000 agriculteurs, est structuré autour de 6 branches d’activités (Végétale, Fruits et légumes, Palmipèdes, Volailles, Ruminants et porcs, Distribution), emploie 1 446 collaborateurs et réalise un chiffre d’affaires 2020-2021 (clôture au 30/06/2021) de 590 M€.