Couverture du journal du 14/04/2021 Consulter le journal

5 000 titres de séjour « brexit » en Dordogne

La Dordogne est le premier département français en nombre de demandes de titres de séjour dans le cadre du Brexit, devant Paris, la Charente, la Haute-Vienne : 7 000 demandes ont été déposées via le site unique de dépôt en ligne, ce qui correspond à l’estimation d’une présence de 7 000 à 8 000 Britanniques en Périgord.

Le service de dépôt en ligne des demandes de titres de séjour des ressortissants britanniques

Dordogne © Juliacasado1 provenant de Pixabay

5 783 cartes sont parties en fabrication ou déjà distribuées et la 5 000e vient d’être remise très officiellement à Simon Fletcher par le préfet. « Un mois seulement après l’ouverture du dossier. » Avec son épouse, Susan, ils résident à Lille depuis 2004 et préparent leur retraite dans la maison qu’ils ont trouvée en 2019 près de Brantôme, cité verdoyante dont ils sont tombés amoureux. Lui, a passé 10 ans chez Eurostar et travaille actuellement pour l’union internationale des chemins de fer, à Paris. Son quotidien croise les questions de Brexit et de Covid…

La société qui l’emploie prépare d’ailleurs une application via un QR code pour doubler le ticket de transport d’un passeport vaccinal. Au guichet Brexit ouvert à la cité administrative de Périgueux, 316 demandes sont en cours d’instruction au 12 mars et une moyenne de 80 rendez-vous sont fixés chaque jour pour finaliser le dossier (photo et prise d’empreintes). Les étapes sont claires depuis le 31 décembre dernier, date limite d’installation pour un ressortissant britannique souhaitant séjourner définitivement en France : la demande de délivrance de titre de séjour « accord de retrait » ne sera plus possible après le 30 juin et il devra avoir été délivré au 1er octobre. Un visa sera alors obligatoire pour entrer sur le territoire national. Ce titre est gratuit : une carte de 10 ans pour plus de 5 ans de présence, et de 5 ans au-dessous. Hors Brexit, la Dordogne remet en moyenne 2 200 titres de séjour par an.

Informations : www.brexit.gouv.fr/sites/brexit/accueil.html