Couverture du journal du 21/06/2024 Le nouveau magazine

7 futurs entrepreneurs Ha-Py

Porté par le Département et la SHEM, le dispositif original d’accompagnement des créateurs de projets a vu sa sixième promotion se clôturer.

HA PY

Angela Samblas ©HH - La Vie Economique

Dans les différents stands de présentation, ils affichent la mine réjouie de ceux qui marchent vers leur objectif : sept porteurs de projets vont pouvoir envisager de les concrétiser plus sereinement grâce à l’accompagnement dont ils ont pu bénéficier avec « J’entreprends Ha-Py ». Cette méthode originale qui soutient la création d’activité vient de clôturer sa sixième promotion et pendant sept mois, tous ont bénéficié d’un dispositif sous la gouvernance du Département des Hautes-Pyrénées et de la SHEM, la Société Hydraulique du Midi. Une union audacieuse qui, depuis 2018, symbolise une stratégie innovante et avait fait office de première nationale lors de son lancement car si à Bordeaux, un programme similaire avait été réalisé, jamais un Département n’y avait été associé.

Une union des acteurs économiques

Afin de favoriser le développement économique du territoire tout en luttant contre l’exclusion sociale, le Conseil départemental s’est engagé à accompagner des projets innovants et la SHEM pilote la mise en œuvre du dispositif. Si elle le finance en totalité à hauteur de 60 000 euros, c’est ensemble qu’ils en assurent l’organisation, réalisent ou font réaliser les modules de formations ou encore l’encadrement des groupes.  « J’entreprends Ha-Py » mobilise également des partenaires de l’insertion et de l’emploi des Hautes-Pyrénées mais aussi du groupe ENGIE. Avec une cinquantaine d’ateliers pour apprendre et comprendre les notions fondamentales de la création d’entreprise, un coaching individualisé avec un consultant expert, un espace dédié à l’entrepreneuriat et où travailler, les bénéficiaires ont pu construire leur projet en toute sérénité. La mise en réseau est un élément primordial dans ce dispositif qui inclut des juristes, des comptables, des banquiers, des financeurs et des commerciaux.

Esprit d’entraide

Le suivi individuel est incontournable mais durant la soirée de gala qui clôturait la promotion 2024, c’est l’esprit d’entraide qui était sur toutes les lèvres. Il faut dire que l’espace de travail collaboratif a favorisé ces liens et les porteurs du dispositif le mettent clairement en avant : « L’objectif est également de renforcer la confiance, l’estime de soi et la solidarité entre les candidats ». Après un parcours qui a nécessité une reconversion, Jimmy Borau fait partie de ces futurs entrepreneurs. Dessinateur graphiste, il avait une idée et un talent certain, aujourd’hui il a les clés en mains pour les transformer en activité professionnelle : « Je ne savais pas exactement comment on faisait, la formation m’a fait découvrir toute la logistique d’une création d’entreprise et le panel des interlocuteurs m’a vraiment amené énormément ». Le Lourdais est prêt à se lancer dans la personnalisation de dessins sur tous les supports, des vêtements aux véhicules.

Jimmy Borau ©HH - La Vie Economique

Jimmy Borau ©HH – La Vie Economique

Des projets de caractère

Tous les profils se retrouvent dans la promotion et ils sont réunis par des activités qui ressemblent à leur créateur. Organisée au Lien, à Ibos, la soirée de clôture a permis de les découvrir et nichée dans son environnement aux couleurs douces, Angela Samblas en est une superbe représentante. Issue des métiers du luxe et de la mode, elle avoue « viser l’excellence dans l’authenticité de matières nobles et naturelles » et c’est dans le linge de maison ainsi que la décoration qu’elle compte s’épanouir. Sa marque de fabrique est une ode aux Pyrénées et ce sont les photos prises par son compagnon dans la nature qui seront brodées et imprimées sur les tissus. Des symboles majestueux ou délicats à l’instar du cerf, des skieurs et du papillon Isabelle qui devraient très vite se retrouver dans les hébergements du département : « C’est un des marchés les plus porteurs et je travaille en e-commerce pour le lancement, suivant le développement je m’installerai dans un local ». Une chose est sûre, tous les bénéficiaires du dispositif en ont tiré le meilleur et la soirée a confirmé qu’Ha-Py, ils l’étaient.

Ce dispositif innovant fut une première nationale.

Les créateurs de la 6e promotion

Entrexety à Argelès-Gazost : consultant/fresque sur l’égalité hommes et femmes dans les entreprises, bien-être au travail. Epicureuil à Pinas : Fabrication et vente ambulantes de salades, boissons et condiments à base de fruits et légumes délaissés. Rodolphe Destampes à Andrest : Réparateur d‘électroménager à domicile. Anges & Cimes à Lannemezan : Lancement d’une marque de linge de maison moyen et haut de gamme. Roxane Beauvais à Vic-en-Bigorre : Création d’un concept de tarterie et gaufres salées et sucrées à emporter. Ecoute-oui à Lourdes : Graphiste/ illustrateur de supports commerciaux et personnalisation de t-shirts ou d’affiches pour les particuliers et les entreprises. O’Time à Saléchan : Fabrication de boissons non alcoolisées et de sirops.