Couverture du journal du 28/02/2024 Le magazine de la semaine

Bagnères-de-Bigorre : premier coup de pédale pour La Dynamo

La Communauté de communes de Haute-Bigorre (CCHB) a inauguré le 14 novembre dernier un tout nouvel espace de bureaux partagés de 185 m2. Avec La Dynamo et une offre dédiée, la collectivité veut se positionner comme pôle économique pour les entreprises du vélo, du sport et de la mobilité douce.

La Dynamo à Bagnères de Bigorre © CL Bagnères-de-Bigorre

© CL

C’est au cœur du parc d’activité Dominique-Soulé, à l’entrée de Bagnères-de-Bigorre, que la Communauté de Communes de Haute-Bigorre (CCHB) a inauguré le 14 novembre dernier son nouvel espace pour télétravailler et entreprendre. La Dynamo est installée dans un ancien bâtiment du parc d’activité racheté par la CCHB et depuis rénové et réhabilité. Accompagné depuis 3 ans par le réseau Relais d’Entreprises, la CCHB propose dans le bâtiment six bureaux de deux places chacun et deux salles de réunion avec un accès fibre haut débit, un accès à l’espace cantine et un parking gratuit. Les entreprises intéressées peuvent louer les bureaux au mois et les salles de réunions au mois, à la journée ou à la demi-journée. Avec La Dynamo, la Communauté de Communes cible surtout les créateurs d’entreprises, les télétravailleurs et les organismes de formation qui cherchent un espace d’accueil flexible. Le projet a été financé par l’État et le département des Hautes-Pyrénées via la dotation d’équipement des territoires ruraux (DETR) et le fonds d’aménagement rural (FAR).

Accueil de porteurs de projets

« La Dynamo est dédiée au vélo et à l’émergence d’une filière que nous souhaitons accompagner. L’objectif est de montrer que notre territoire est incontournable pour le vélo. Mais, ce n’est pas notre métier d’accueillir les entreprises, nous nous faisons donc accompagner par des opérateurs comme BGE Sud-Ouest et BIC Crescendo », a souligné Jacques Brune, le président de la CCHB lors de l’inauguration. BGE Sud-Ouest et BIC Crescendo ont signé une convention de partenariat avec la CCHB et tiendront des permanences et des réunions d’information à La Dynamo un mardi sur deux. L’association BGE Sud-Ouest est spécialisée dans l’accompagnement à la création de TPE et la formation. Basé à Tarbes, de son côté, BIC Crescendo accompagne 70 porteurs de projets innovants au quotidien et organise une vingtaine d’événement par an. L’association aide au développement des jeunes entreprises.

Nous posons les bases d’un futur pôle économique. Nous voulons mettre en valeur les artisans et les industriels de la filière vélo

Des ateliers pour les entreprises

En parallèle des bureaux de La Dynamo, la CCHB a prévu une offre immobilière et foncière complète pour les entreprises. Sont aussi proposés à la location 3 500 mètres carrés d’ateliers répartis en plateaux modulables et 15 000 mètres carrés de terrain sont disponibles dans le parc d’activités Dominique-Soulé. « Nous sommes fiers d’avoir une telle dynamique qui s’installe. Nous avons fait le choix d’acheter des locaux vides, les investissements d’aujourd’hui sont les emplois de demain », a ajouté Claude Cazabat, maire de Bagnères-de-Bigorre. Si tout type d’entreprises peuvent être accueillies, la première société hébergée à La Dynamo est MPSI Santé, spécialisée dans le codage informatique en milieu hospitalier, une coloration particulière a été mise sur le vélo. La Communauté de Communes y voit l’opportunité de se positionner comme futur pôle économique pour la filière vélo et mobilité douce.

Un pôle économique du vélo

« Nous posons ici les bases d’un futur pôle économique. Nous voulons mettre en valeur les artisans et les industriels de la filière vélo. D’avril à décembre 2022, nous avons mené des réunions de réflexion collective qui ont permis de mettre en avant le potentiel économique du marché. Nous voulons inciter les acteurs de la filière à investir dans l’innovation et des produits et composants à forte valeur ajoutée », a expliqué dans le détail Isabelle Laborde Lalanne, responsable du développement économique et du commerce à la CCHB. La Communauté de communes a adossé sa réflexion autour du développement d’un pôle économique dédié au vélo sur un rapport du député du Val-de-Marne Guillaume Gouffier-Cha en 2022 qui faisait état de l’absence de lieu d’accueil physique pour les entreprises innovantes de la filière.

Animer l’écosystème

Pour compléter sa proposition autour du vélo, la CCHB compte sur des moyens financiers. La collectivité territoriale envisage de créer un prix de l’innovation ouvert aux marques françaises du vélo dont la dotation sera de 40 000 euros. « Avec Territoires d’Industries, nous voulons lancer un appel à projet AMI pour identifier les porteurs de projets », a ajouté Jacques Brune, le président de la CCHB. Un soutien en ingénierie et un appui financier pourra aussi être proposé grâce à l’AMI Rebond Industriel du Territoire d’Industries Lacq Pau Tarbes qui dispose de ligne de crédit pour proposer un accompagnement financier aux porteurs de projets. Les idées ne manquent pas et un forum de l’innovation dédié à la filière vélo pourrait aussi voir le jour.