Couverture du journal du 25/01/2023 Le magazine de la semaine

BDM poursuit son développement

Cabinet indépendant et généraliste d’expertise-comptable et de commissariat aux comptes basé à Marmande, BDM fêtera ses 20 ans en 2023. Il poursuit son développement « sans faire de bruit ». Son fondateur Jean-François Bethus livre un regard tout à la fois prudent et optimiste sur la situation économique actuelle.

Jean-François Bethus, PDG fondateur de BDM

Jean-François Bethus, PDG fondateur de BDM © Julien Mivielle

La Vie Economique : « Quels sont les caractéristiques des entreprises du Lot-et-Garonne ? »

Jean-François Bethus : « Comme nous sommes un cabinet généraliste, nous travaillons avec tous milieux professionnels, ce qui est essentiel en zone rurale. Et nous avons la particularité dans notre territoire d’avoir des sociétés industrielles et agricoles qui ont des marchés nationaux et qui sont dans le top 5 français de leur secteur d’activité. De par leur positionnement géographique en zone rurale, à la campagne, elles peuvent consommer de l’espace et avoir de la main d’œuvre. Ici, nous pouvons allier stabilité des ressources humaines, grâce à notre qualité de vie, et bénéficier des outils techniques et numériques modernes. La clé de la réussite des entreprises du Lot-et-Garonne, c’est de continuer à avancer même si elles ne font pas de bruit. C’est aussi notre credo au sein de BDM ».

LVE : « Comment avez-vous vécu la crise sanitaire auprès des entreprises que vous suivez ? »

J-F.B. : « L’aspect sanitaire de la crise a entraîné une réflexion philosophique sur la condition humaine qui a grandement impacté le monde du travail. Cela a été le déclencheur d’une problématique sociétale. Les gens ne veulent plus travailler comme avant. En tant qu’expert-comptable, on a été en première ligne avec nos clients et on a pu mesurer notre utilité en période de crise. On subit maintenant les conséquences de cette pandémie. Toutes les entreprises connaissent des problématiques de recrutement, qui sont peut-être plus aigües encore en milieu urbain. Ensuite, toutes les méthodes de management industriel à flux tendu avec 0 stock ont été remises en cause. Maintenant on a un mal fou à rattraper le retard dû aux confinements par manque de main d’œuvre et de matière première ».

LVE : « Comment analysez-vous la crise actuelle avec la hausse des tarifs de l’énergie ? »

J-F.B. : « Les entreprises sont inquiètes car on leur explique que l’énergie va se raréfier donc elles ne savent pas comment elles vont pouvoir continuer à exercer. Il y a une crainte, et même une psychose, qui commence à naître et à laquelle nous sommes confrontés.

On accompagne les entreprises dans l’inconnu. Et je conseille de ne pas céder aux peurs et de favoriser les éco-systèmes locaux qui fonctionnent. Comment je m’adapte est la question fondamentale aujourd’hui. »

On accompagne les entreprises dans l’inconnu. Et je conseille de ne pas céder aux peurs

LVE : « Êtes-vous, comme beaucoup d’entrepreneurs, inquiets à l’approche de l’hiver ? »

J-F.B. : « Je suis optimiste car je pense que nous trouverons les solutions adaptées. Je fais confiance au génie humain même s’il n’y aura pas de solution miracle. La crise sanitaire a montré qu’on était capables de changer de comportement et de revenir à la solidarité collective. Je crois aussi à la force des territoires ruraux qui ont une plus forte résilience que les territoires urbains. Malgré les inquiétudes, je suis certain que nous parviendrons à nous en sortir ».

Je crois à la force des territoires ruraux qui ont une plus forte résilience que les territoires urbains

LVE : « Quelles mesures préconisez-vous de la part des pouvoirs publics ? »

J-F.B. : « Je suis favorable à un bouclier tarifaire pour les entreprises qui ont un besoin essentiel en énergie pour fonctionner. On ne peut pas dire qu’on relance l’industrie en France sans mettre en place de garantie sur l’énergie. Les industriels internationaux iront là où l’accès à l’énergie est sécurisé. C’est une question que l’État doit absolument régler ».

À PROPOS DE BDM WALTER FRANCE

Cabinet indépendant et généraliste d’expertise-comptable et de commissariat aux comptes fondé en 2003 par Jean-François Bethus à Marmande. Associé aujourd’hui avec Dominique Da Ros et Jean-Michel Veyssières, affilié au réseau national Walter France et au réseau international Allinial.

7 agences : Tonneins, Villeneuve-sur-Lot, Sainte-Bazeille, Cenon, Bordeaux Quinconces, Bordeaux Canolle et Marmande.

70 collaborateurs dont 8 experts-comptables.

Annonces légales

Vos annonces légales au meilleur prix dans toute la France.

Je publie mon annonce légale

Formalités juridiques

Soulagez vos équipes et libérez du temps pour des travaux à forte valeur ajoutée

Vos formalités juridiques