Couverture du journal du 21/06/2024 Le nouveau magazine

Campus d’Agen : l’inclusion numérique en question

A l’occasion du premier anniversaire du Fablab du Campus numérique 47, nous avons pu faire le point sur l’activité de la structure, la situation du Lot-et-Garonne face à la transition digitale et l’évolution de notre société face à la révolution numérique.

©Julien Mivielle - La Vie Economique

C’est peu de dire que le Campus numérique 47 a connu quelques évolutions récentes : après l’arrivée de Sylvie Guerre à la direction (voir LVE du 17/11/23), c’est Laurent Capelle, maire de Jusix et conseiller départemental, qui a pris la suite de Pierre Camani à la présidence en décembre dernier. Et enfin, c’est un visage bien connu des artisans lot-et-garonnais qui est devenu directrice adjointe puisqu’il s’agit de Lucile Bonnamour, qui officiait jusque-là à la CMA 47. Il y avait donc bien plus que le premier anniversaire du Fablab à célébrer et l’ambiance était propice aux échanges nourris entre les personnes présentes. Le néo-président, Laurent Capelle, pouvait introduire la rencontre avec entrain : Nous sommes très fiers d’animer une structure de proximité avec du matériel de pointe. Avec quasiment 1 000 visiteurs en un an, que ce soit des scolaires, des citoyens ou des entreprises, nous avons une fréquentation supérieure au Fablab de Cap Sciences à Bordeaux ! ».

Un Fablab : un espace ouvert à toutes et tous

Un Fablab, aussi appelé « laboratoire de fabrication » est un espace ouvert à tous qui met à disposition du public des outils est des machines pour concevoir, réparer et créer des objets (souvent des imprimantes 3D, graveuse et découpeuse laser). A Agen, une telle structure a été créée en 2023 (voir encadré) au sein du Campus numérique 47 qui accueillait déjà des entreprises et porteurs de projets dans le domaine des technologies et de l’innovation. Un prolongement naturel de son acticité rendu possible grâce au soutien financier de la Fondation Orange. Florent Faure, le directeur inclusion numérique Orange Grand Sud-Ouest, explique les raisons de cet engagement : « La loi Pacte de 2019 a incité les entreprises à intégrer dans leurs statuts des missions d’intérêt général à poursuivre. Orange a choisi de favoriser l’accès au numérique pour tous et d’en faire un usage responsable ». Dans ce domaine, la tâche s’annonce longue et difficile : 16 millions de Français sont en situation de fracture numérique et 1 TPE sur 2 n’est pas prête à la transition digitale. Alors que la facture électronique sera généralisée fin 2025, les activités d’un lieu comme le Campus numérique apparaissent d’autant plus essentielles. Celui-ci compte donc continue son développement à l’avenir, multiplier ses ateliers gratuits, notamment envers les scolaires, acheter une machine supplémentaire pour son Fablab et fédérer une communauté d’usagers réguliers.

1 TPE sur 2 n’est pas prête à la transition numérique

Le 47 entièrement fibré à la fin de l’année

Outre le Campus Numérique 47, Laurent Capelle est également devenu président du syndicat Lot-et-Garonne Numérique, en charge du déploiement de la fibre sur le département. Avec cette casquette complémentaire, il a pu annoncer que le Lot-et-Garonne sera entièrement fibré fin 2024. Les seules exceptions seront dans les cas où les propriétaires s’opposent à son passage sur leurs terrains. Cet horizon de fin d’année est une bonne nouvelle pour nombre d’entreprises et de citoyens dans un territoire rural où la connexion est un critère essentiel d’attractivité. Un point relevé par Florent Faure : « Dans le Sud-Ouest, Orange a accompagné à l’inclusion numérique 20 000 personnes dans des lieux similaires. Or, il y a 3 facteurs liés à l’exclusion numérique : le réseau, le matériel et les compétences individuelles. Ce dernier critère représente 60 % des cas ». Une tendance que le Campus Numérique 47 essaie d’inverser dans un lieu unique et atypique en Lot-et-Garonne. Une dernière nouveauté sera mise en œuvre en partenariat avec Orange : des ateliers de lutte contre le cyberharcèlement. Un fléau qui rappelle que tout outil peut être utilisé très différemment selon les intentions de son possesseur.

Le Campus Numérique 47 lance avec Orange des ateliers de lutte contre le cyberharcèlement

Les chiffres du Campus numérique 47

Création en 2017

45 créateurs d’entreprises accompagnés

10 projets en incubation chaque année

20 entreprises hébergées actuellement

3 établissements de formation et 200 élèves accueillis sur site

7 salariés

400 000 euros de budget annuel

Le Fablab du Campus Numérique 47

Inauguré en mars 2023

Soutien de la fondation Orange : 41 000 euros

2 imprimantes 3D, 1 découpeuse, 1 graveuse laser et plusieurs robots pédagogiques

70 ateliers et 950 personnes reçues en 1 an