Couverture du journal du 25/05/2022 Consulter le journal

Oh my pop ! : Le fabuleux destin du popcorn bio

Oh my pop !, une jeune entreprise produisant du popcorn bio, profite pleinement de l’écosystème Eurêka pour se développer et rayonner nationalement.

Anne-Laure Zimmer, chargée de communication et Damien Martincingh, créateur d'Oh my pop ! popcorn

Anne-Laure Zimmer, chargée de communication et Damien Martincingh, créateur d'Oh my pop ! © D.R.

C’est une histoire dont on fait des scenarii de l’autre côté de l’Atlantique, et ce d’autant plus qu’elle concerne un produit à la flaveur toute américaine : le popcorn. Pourtant, c’est en plein cœur du Lot-et-Garonne que se joue l’avenir du marché français du petit grain de maïs soufflé. Tout a commencé un beau jour de 2019 dans la cuisine de Damien Martincingh : « Un matin je me suis levé et je me suis dit : je vais faire du popcorn ! ». Celui qui travaillait alors dans une grande surface du Passage d’Agen démarre son activité modestement en tant que micro-entrepreneur : « J’ai débuté avec 1 500 € : du maïs, du sucre et une machine de foire ». « Oh my pop ! » était né et une succession d’événements et de rencontres vont contribuer au développement exponentiel de l’entreprise.

GRANDES SURFACES RÉCEPTIVES

La production se lance et il faut déjà penser à la communication : « J’avais une collègue, Anne-Laure Zimmer, qui était graphiste de formation. Je suis allé la voir et lui ai dit : fais-moi le logo s’il te plaît ou j’arrête », se remémore le néo-entrepreneur. L’aventure en solo se transforme en duo. Les premiers retours sont bons. Les grandes surfaces lot-et-garonnaises démarchées sont réceptives et acceptent de commercialiser les popcorns d’« Oh my pop ! ». L’étape suivante se déroule en novembre 2020 lors d’une livraison de Damien à Marmande. Sur le chemin, il passe boire un café avec son ami, Gabriele Peruzzi, directeur de l’entreprise Biopress, productrice d’huile bio. Une conversation a suffi pour que Gabriele monte sur le bateau « Oh my pop ! » en compagnie de son PDG, Philippe Conti, dans le rôle d’investisseur. « Gabriele a permis de développer la partie industrielle et d’avancer sur la recherche et le développement ». La micro-entreprise se transforme en SAS, des fonds sont levés et plusieurs dizaines de milliers d’euros sont investis dans deux machines venues de Russie, pays étonnamment leader du secteur. Un vortex se charge d’exploser le grain de maïs et un caraméliseur apporte l’enrobage, sucré ou salé, au maïs soufflé.

Un matin je me suis levé et je me suis dit : je vais faire du popcorn !

Oh my pop ! popcorn

Oh my pop ! © D.R.

Avec ce matériel, plus question de continuer à travailler dans sa cuisine, « Oh my pop ! » intègre la pépinière d’Eurêka à Tonneins en juin 2021. Et l’ascension ne s’arrête pas là : Karine et Richard Torres viennent étoffer l’équipe à la production et à la commercialisation. 3 recettes sont mises au point : l’original sucré, caramel au beurre salé et curry. D’autres sont en préparation. La gamme est 100 % bio avec du maïs provenant du Gers et du sucre de canne européen. 2 formats d’emballage sont proposés à la vente : 80 et 200 g. « Oh my pop ! » est aujourd’hui distribué dans le grand Sud-Ouest, en Bretagne et très prochainement en région parisienne, essentiellement dans les grandes surfaces et les cinémas indépendants. L’achat prochain d’une conditionneuse et d’une étiqueteuse oblige « Oh my pop ! » à déménager dans un local deux fois plus grand, toujours à la pépinière d’entreprises Eurêka, mais à Samazan, à proximité de la sortie d’autoroute.

UNE AVENTURE HUMAINE

A 34 ans, Damien Martincigh avoue avoir parfois le tournis : « Je n’ai même pas le temps de réaliser. On n’est pas forcément préparé à ce genre de réussite. On est dans un vrai tourbillon et on ne peut pas s’arrêter. Nous devons continuer à investir et à embaucher pour répondre à la demande ». Et le jeune trentenaire ne se fixe pas de limite : « J’ai démarré cette activité pour survivre professionnellement, à un moment de ma vie difficile où j’avais besoin d’argent. Et voilà où nous en sommes aujourd’hui. « Oh my pop ! » est le fruit du hasard et de nombreuses rencontres. C’est surtout une formidable aventure humaine. Je souhaite juste que ça marche et que l’on puisse pérenniser tout cela », conclut-il.

La gamme est 100 % bio avec du maïs provenant du Gers

Oh my pop ! popcorn

Oh my pop ! © D.R.