Couverture du journal du 22/05/2024 Le nouveau magazine

Hasparren – Fin de l’aventure pour le projet Scale

Lancée en 2018 sur la Côte basque, la startup Scale vient d’annoncer la fin de son activité de valorisation d'écailles de poissons.

Scale

© Scale

L’idée était particulièrement ingénieuse : récupérer des écailles de poisson et les recycler pour produire un nouveau matériau baptisé « Scalite ». Lancée en 2018 sur la Côte basque, la société Scale vient d’annoncer la fin de son activité en raison de difficultés financières et d’industrialisation.

Peu valorisée et considérée comme un déchet, l’écaille de poisson est pourtant une ressource que l’équipe de Scale avait su valoriser via un procédé breveté pour en faire un matériau biodégradable, biosourcé, solide, sans polluants. Non hydrofuge, ce matériau innovant devait néanmoins être protégé par une laque ou un vernis incolore.

Fournie sous forme de panneaux, la Scalite était proposée aux architectes d’intérieur et aux designers pour leurs projets d’aménagement d’intérieur, de mobiliers et d’accessoires.