Couverture du journal du 21/10/2020 Consulter le journal

Lot-et-Garonne : démographie médicale, un enjeu stratégique

À l’initiative de Sophie Borderie, Présidente du Conseil Départemental de Lot-et-Garonne, la Conférence des territoires, qui rassemble autour du Conseil départemental les Établissements publics de coopération intercommunale (EPCI), l’Association des Maires de Lot-et-Garonne et l’Association des communautés de communes rurales, s’est réunie ce mercredi 23 septembre 2020 à l’Hôtel du Département.

Compétence régalienne de l’État, territorialisée par les agences régionales de santé (ARS), la démographie médicale est un enjeu national, qui touche particulièrement le secteur rural mais pas seulement, et ce depuis des années.

Alors qu’il ne disposait pas de compétence particulière en la matière, le Conseil départemental s’est impliqué très tôt dans ce dossier en créant, dès 2009, la Commission Départementale de Démographie Médicale (CODDEM), et en s’engageant dans un plan global de lutte contre la désertification médicale. Plus de 2,8 millions d’euros ont ainsi été mobilisés globalement par le Conseil départemental pour favoriser l’implantation de médecins généralistes en Lot-et- Garonne, avec à la clé 22 Maisons de Santé Pluri-professionnelles (MSP) et une antenne créées, ainsi que 3 autres projets de MSP en cours d’instruction.

Une nouvelle proposition est aujourd’hui faite : engager une enveloppe financière nouvelle de 1 million d’euros sur la période 2021-2024, ciblée précisément sur les projets des EPCI validés par la CODDEM.

 

 

Photo de Karolina Grabowska provenant de Pexels

Sujets de l'article