Couverture du journal du 06/06/2024 Le nouveau magazine

Périgord – Une société très savante

C’est une vieille dame très digne qui fête cette année ses 150 ans. La Société historique et archéologique du Périgord, la Shap pour les intimes, déroule un programme anniversaire rafraîchissant.

périgord

© SBT

La Shap s’est défait de son immeuble historique pour se replier dans un local à la même adresse du 18 de la rue du Plantier, au cœur du secteur sauvegardé de Périgueux. C’est un legs du professeur Testut, en 1925, qui lui avait permis de s’y établir pour abriter ses collections et accueillir ses membres. Ce qu’on compte de passionnés d’histoire locale se presse depuis 1874 dans les rangs de cette société savante, générations de chercheurs et contributeurs bénévoles. Ils sont 825 inscrits à ce jour. À ceux qui la disent poussiéreuse, le président Dominique Audrerie et son bureau répondent numérisation des archives et accès par Internet, même si les explorations se font toujours dans les rayons de la bibliothèque autant que sur les ordinateurs de France, du Canada ou d’ailleurs. La bibliothèque est le trésor de l’association, avec des éditions anciennes (L’Encyclopédie de Diderot) dont un incunable, un ensemble numismatique, des photographies du marquis de Fayolle et tant d’immanquables sur le Périgord, soigneusement répertoriés : 20 000 ouvrages et documents issus de dons et achats.

©SBT

Un patrimoine en partage

Les membres se réunissent toujours une fois par mois dans l’amphithéâtre de la médiathèque municipale et non plus serrés dans la grande salle d’origine, pour écouter les communications thématiques. Le bulletin paraît chaque trimestre depuis 1944 avec un copieux sommaire, son corpus de 4 000 articles constitue une manne pour les chercheurs (wikishap). Une édition spéciale anniversaire vient de paraître et le duo Chantal Tanet-Tristan Hordé prépare une Histoire de la Shap, l’autrice copilotant aussi une sortie dans « les lieux de conservation du patrimoine, du jardin des Arènes au musée Vesunna » le 4 mai.

Année anniversaire

Sous le générique « Étudier et transmettre depuis 150 ans », le programme s’ouvre le 3 février lors d’une réception à la préfecture avec la conférence de Corinne Marache « Que veut dire Périgord aujourd’hui ? ». Un Prix du Patrimoine en Périgord est créé, remis à des étudiants et jeunes chercheurs le 13 avril au château des Milandes. Un salon des associations du patrimoine est prévu le 1er juin au Théâtre de Périgueux, et un colloque Histoires de l’Histoire sur 150 ans de recherches en Périgord le 12 octobre. Tous les rendez-vous sur shap.fr.