Couverture du journal du 06/04/2024 Le nouveau magazine

Rapport de la Cour des comptes sur les stations de ski : Peyragudes soulève une erreur manifeste

Le président du Conseil départemental des Hautes-Pyrénées, Michel Pélieu, en sa qualité de président de la station de ski de Peyragudes, a répondu le 21 mars dernier au classement de la station parmi les 10 les plus vulnérables françaises par un rapport de la Cour des comptes.

© Peyragudes

Le 6 février dernier, la Cour des comptes a publié un rapport alarmant concernant l’adaptation des stations de ski aux changements climatiques. Il établit un classement, selon certains critères, des stations les plus vulnérables en France et Peyragudes figure parmi les 10 les plus vulnérables. Le président du Conseil départemental des Hautes-Pyrénées, Michel Pélieu, en sa qualité de président de la station de Peyragudes, a indiqué dans un communiqué du 21 mars dernier : « Loin de vouloir polémiquer avec la Chambre, il convient de reconnaître qu’une erreur manifeste s’est glissée dans l’équation et que l’incompréhension suscitée par cette annonce peut être rapidement levée. »

Un critère erroné

Pour la Cour des comptes, le score de vulnérabilité indiqué repose sur le poids économique de la station divisé par la surface financière de l’autorité organisatrice et multiplié par le risque climatique. Or, pour établir la surface financière de l’autorité organisatrice, seule la commune haut-garonnaise de Gouaux-de-Larboust a été prise en compte. Mais, Peyragudes est né de la fusion de deux stations, les Agudes et Peyresourde, sur deux départements. « En réalité, l’autorité organisatrice du versant Agudes est constituée, pour 80 %, du Département de la Haute-Garonne et, pour 20 % seulement, de la commune de Gouaux-de-Larboust ! Un versant haut-garonnais auquel il faut rajouter, pour calculer la surface financière de l’autorité organisatrice de la station, son pendant haut-pyrénéen représenté par le Syndicat Intercommunal de la Vallée du Louron qui regroupe, pour le versant Peyresourde, l’ensemble des communes de cette vallée », vient compléter Michel Pélieu. Pour le président de la station, la Cour des comptes s’est fondée sur des données erronées. Peyragudes n’est pas la seule station à soulever des erreurs, Domaines Skiables de France a demandé une rectification du rapport de la Cour des comptes le 17 mars dernier.