Couverture du journal du 20/10/2021 Consulter le journal

[ Dordogne ] Saint-Astier ajoute la formation à la production

SAINT-ASTIER, premier producteur français indépendant de chaux, a acquis une renommée mondiale. Cette reconnaissance d’un savoir-faire a conduit l’entreprise, en plus de sa production, à ouvrir un centre de formation pour partager son expérience de chaufournier, avec des programmes à la carte.

© Shutterstock

Parce qu’elle dispose d’un produit d’exception et d’équipes qui ne le sont pas moins, l’entreprise Saint-Astier plus que centenaire a choisi d’accompagner l’utilisation de ses « solutions produits » pour construire, conserver et restaurer le bâti. Elle propose à ses partenaires professionnels un apprentissage à l’application de mortiers de chaux/chanvre, à la réalisation d’enduits et finitions décoratives à la chaux naturelle. Ces formations qualifiantes s’adressent aux entrepreneurs et techniciens du bâtiment, artisans, économistes de la construction, maîtres d’œuvre et architectes, sous forme de sessions de deux à trois jours, à la demande, sur le site de Saint-Astier, chez les entreprises ou directement sur leurs chantiers.

La formation démarre de façon grandiose avec une visite des carrières de calcaire, à 20 mètres sous terre

Lorsque la formation se déroule dans la vallée de l’Isle, elle s’ouvre de façon grandiose avec une visite des carrières de calcaire, à 20 mètres sous terre. Suivent une approche théorique et une présentation des textes de référence, avant mise en application. L’offre est agréée Datadock et peut être prise en charge par les organismes de financement de formation : Saint-Astier assure même une assistance pour la constitution du dossier et un appui logistique. Une attestation « Construire en Chanvre » valide le cursus « Bétons et mortiers de chaux chanvre », ce qui représente un bon passeport pour le stagiaire. La formation « Enduits et finitions décoratives » permet de comprendre les aspects conformes aux traditions et critères historiques pour apporter une réponse-travaux.

Saint-Astier chaux

© D. R.

LA FORMATION COMME VALEUR AJOUTÉE

L’entreprise propose des sessions sur mesure : mortier de réparation de pierres, béton de chaux, ornements peints ou en relief, sols à la chaux, enduits décoratifs… Trois formateurs hautement qualifiés, tous issus de l’équipe Saint-Astier, mobilisent leurs connaissances techniques de l’univers de la chaux, la passion en prime. Pierre Maurin, responsable du Pôle R&D Applicatif, affiche 30 années d’expériences au contact du bâti ancien et de la décoration (bâti monumental, vernaculaire, projets contemporains en France et à l’international), avec la compréhension des techniques décoratives issues des matières en fonction des ressources locales en matériaux ainsi que des modes opératoires qui en découlent. Ségolène Wasser, jeune et brillante compagnonne maçon du devoir, est formatrice agréée « Construire en chanvre » au sein du pôle R&D appliquée chez Saint-Astier. Elle réalise des démonstrations spécifiques lors de certains démarrages de chantiers techniques.

Frédéric Faucher, correspondant des architectes du Patrimoine et des ABF, formateur agréé « Construire en Chanvre » et formé aux règles professionnelles de la construction paille, a dirigé pendant 20 ans une entreprise spécialisée en bâti ancien (de Notre-Dame de Paris au four de village) et exercé en formation auprès du ministère de la Culture. Les maîtres d’œuvre et maîtres d’ouvrage s’enrichissent de sa lecture du bâti et de son expertise diagnostique pour une solution technique optimale, adaptée au bâtiment, au projet et au budget prévus. Particulièrement investi dans l’approche environnementale de l’acte de construire, applicateur de chanvre dès 1995, il s’est naturellement formé et perfectionné aux mises en œuvre de matériaux biosourcés et transmet ces connaissances au plus grand nombre. Les formations conçues par Saint-Astier reprendront l’an prochain, dans le respect du protocole sanitaire établi.

Contact : formation@saint-astier.com