Couverture du journal du 17/07/2024 Le nouveau magazine

Voltaire Design – La sellerie en vogue

Avec ses selles d’équitation de sport élégantes et performantes, Brice Goguet, PDG fondateur de Voltaire Design a d’abord conquis le marché américain. Aujourd’hui n°2 mondial, le groupe, dont le siège est à Bidart, développe une stratégie sociale et environnementale complétée par des services numériques avant-gardistes.

Voltaire Design

Brice Goguet © Louis Piquemil - La vie économique du Sud-Ouest

Depuis le début du mois de janvier, les 90 salariés du groupe Voltaire à Bidart travaillent quatre jours par semaine. Nommée « semaine 4-100-100 » pour 4 jours de travail, 100 % de résultats et 100 % du salaire, cette organisation a été mise en place par le personnel lui-même. A l’initiative du PDG Brice Goguet, l’idée était d’avoir plus de temps pour sa famille ou ses loisirs. Cinq mois auront été nécessaires pour réorganiser le travail sous la houlette d’un coordinateur par service. Le dirigeant avoue être « bluffé par le niveau d’implication des équipes ». Testée jusqu’en mai 2023, l’expérience devrait logiquement être prolongée. En plus d’ensoleiller la vie des salariés, l’opération semble améliorer les performances de l’entreprise. Le travail d’introspection de chaque service a permis un gain de productivité de 9 à 25 %. « Dès que l’on commence à mesurer, on améliore », souligne Brice Goguet.

Le dirigeant Brice Goguet est inspiré par la culture d’entreprise américaine et par l’état d’esprit des startups californiennes

Beezie Madden ©Groupe Voltaire

Des selles made in Pays basque

Ayant longtemps vécu aux Etats-Unis et y séjournant encore fréquemment, Brice Goguet est inspiré par la culture d’entreprise américaine et par l’état d’esprit des startups californiennes. « C’est hyper cool mais on y fait le job » apprécie-t-il. Après de brillantes études en école de commerce à Paris, ce natif de Saint-Jean-de-Luz démarre sa carrière professionnelle à New-York. Puis au début des années 2000, toujours aux USA, il développe avec succès une marque française d’équitation. Brice Goguet revient au Pays basque pour y créer l’entreprise groupe Voltaire et la marque Voltaire Design à Espelette, en 2010.
Fabriquées au Pays basque et vendues exclusivement aux Etats-Unis, les selles d’équitation Voltaire Design vont rapidement conquérir le marché américain. En 2011, l’immense championne américaine Beezie Madden s’entiche de ce produit français reconnaissable à son tissu basque discrètement disposé sous la selle. Avec Beezie Madden et d’autres cavaliers de haut-niveau, les médailles d’or se succèdent et assurent une notoriété internationale à Voltaire Design.

75 % du chiffre d’affaires à l’export

Aujourd’hui, le groupe Voltaire emploie 200 personnes dans le monde dont 90 à Bidart. En 2017, la société y a inauguré son propre bâtiment de 1 625 m2. C’est là que les selles Voltaire Design sont fabriquées avant être expédiées aux Etats-Unis, en Angleterre, en Allemagne et dans quelques autres pays. Le chiffre d’affaires de 25 millions d’euros est réalisé à 75 % à l’export. En France, c’est la marque Forestier, rachetée en 2016, qui est commercialisée par le groupe Voltaire. « Notre cœur de métier est la selle d’équitation de sport et nous sommes le numéro 2 mondial sur ce marché », affirme Brice Goguet. En plus de Voltaire Design et de Forestier générant 90 % de l’activité, le groupe Voltaire exploite quatre marques : Equisense développant la technologie connectée des selles du groupe, Equitack une plateforme de marché de seconde main, Rebelle Sellier et Pégase, deux marques de selles pour des marchés de niche.

Devenir en 10 ans l’un des leaders mondiaux de son secteur est une prouesse que peu d’entreprises sont capables de réussir

Selle Voltaire Design ©Louis Piquemil – La vie économique

Du haut de gamme sur mesure

Devenir en 10 ans l’un des leaders mondiaux de son secteur est une prouesse que peu d’entreprises sont capables de réussir. Connaissant parfaitement le marché américain, Brice Goguet y développe une marque combinant le prestige du luxe français, un savoir-faire irréprochable, une technologie innovante et un service commercial redoutablement efficace. « Nous sommes présents sur peu de marchés mais à chaque fois nous voulons être leader », explique-t-il.
Quatre ans après s’être lancé aux Etats-Unis, le groupe Voltaire a créé des filiales en Angleterre et en Allemagne, les plus grands marchés équestres européens. Comme les selles sont fabriquées sur mesure pour des amateurs ou des professionnels possédant un cheval, un commercial se déplace chez chaque client. La qualité de la prise de mesure du cavalier et du cheval réalisée en statique comme en dynamique est fondamentale. Vendue de 3 500 euros à 5 000 euros, chaque selle bénéficie de l’un des cinq centres SAV de la société situés en France, en Angleterre, en Allemagne et aux Etats-Unis.

Un savoir-faire séculaire réinventé

De la mesure chez le client à la livraison, neuf semaines sont nécessaires pour fabriquer une selle Voltaire Design ou Forestier dans l’atelier de Bidart. La fabrication d’une selle comprend quatre grandes étapes : coupe, assemblage, laçage et montage auquel s’ajoute un graissage final. C’est un savoir-faire séculaire que Brice Goguet et les cofondateurs du groupe Voltaire (l’ingénieur designer Géraldine Gilmas, le maître sellier Olivier Poychicot et l’expert en finances Claude Mode) ont remis en question. « Nous avons fait appel à un ergonome qui a observé les étapes les plus susceptibles de créer des troubles musculo squelettiques afin de changer la conception du produit », raconte Brice Goguet. Si peu de changements ont été opérés dans le choix des matériaux, des procédés et des outils innovants et même des nouveaux gestes ont été déployés. « Il y a une constance chez Voltaire, c’est le changement », indique Brice Goguet aux nouveaux employés de son entreprise.

Le groupe Voltaire plante un arbre pour chaque selle vendue, plus de 20 000 ont été plantés…

Brice Goguet à Bidart ©Louis Piquemil – La vie économique du Sud-Ouest

Une politique RSE volontaire

Dans les projets de développement pour 2023, Brice Goguet indique la mise en place de la « semaine 4-100-100 » dans les filiales du groupe Voltaire. En choisissant le nom de groupe Voltaire pour la société, Brice Goguet s’est inspiré de François-Marie Arouet dit Voltaire (1694-1778), l’un des philosophes des Lumières les plus emblématiques. Engagée dans une politique de responsabilité sociale et environnementale (RSE), la société garantit des salaires équivalents aux hommes et aux femmes. En partenariat avec l’ONG Planète Urgence, le groupe Voltaire plante un arbre pour chaque selle vendue, plus de 20 000 arbres ont déjà été plantés. L’entreprise soutient également l’association Just World International aidant les enfants défavorisés.
Toujours dans une philosphie de RSE, l’écoconception est l’autre ambition de Brice Goguet. La démarche est lancée depuis une année. « Nous avons mesuré l’impact carbone de nos produits et nous concevons actuellement des produits qui en diminuent l’impact. » Ces produits éco-conçus devraient bientôt être commercialisés pour le plus grand bonheur des éco cavaliers et éco cavalières !

 

La selle connectée

Avec les ingénieurs, chercheurs et artisans sellier de son pôle recherche & développement de Bidart, le groupe Voltaire ajoute de la French Tech à sa French Touch.

« En 2016, nous avons été les premiers à lancer une selle connectée », rappelle Brice Goguet. Baptisée « Blue Wing », cette selle intègre alors un capteur de mouvement capable de transmettre des données sur le téléphone portable du cavalier. En plus de statistiques sportives comme le temps passé à chaque allure ou le nombre de sauts effectués, l’application délivre des informations sur la cadence, la symétrie et l’équilibre du cheval permettant d’évaluer une éventuelle boiterie. Réservée jusqu’à présent à un seul modèle de la marque Voltaire Design, cette technologie est dorénavant disponible en option sur tous les modèles des marques Voltaire Design et Forestier. 30 000 cavaliers utilisent aujourd’hui cette application et le groupe Voltaire travaille sur une application pour Apple Watch, la montre connectée produite par Apple.

4 brevets et 1 start-up

En se lançant en 2010 avec les selles les plus légères du marché (poids réduit de 20 %), Voltaire Design avait marqué les esprits. En 2019, la marque innove encore en commercialisant un arçon composé pour la 1ère fois d’un alliage de matériaux composites permettant de réduire de 30 % son poids. De plus, sa conception anatomique, modélisé à partir des mouvements d’un panel de cavaliers, permet de libérer l’amplitude des sauts du cheval. Cette technologie a fait l’objet de l’un des quatre dépôts de brevet du groupe Voltaire. En 2019, le groupe Voltaire a été le premier sellier majeur mondial à fabriquer des selles avec des colles non toxiques à base d’eau. En reprenant en 2020 la start-up lilloise Equisence avec qui il coopérait déjà, le groupe Voltaire se positionne comme l’un des leaders des solutions connectées pour les chevaux.

Le groupe Voltaire en chiffres

20 000 selles produites depuis 2010
200 employés dont 90 à Bidart
25 millions d’euros de chiffre d’affaires
75 % du CA réalisé à l’export
4 brevets
6 marques
90 % de l’activité avec les marques Voltaire Design et Forestier