Couverture du journal du 06/06/2024 Le nouveau magazine

Agen – Campus numérique : une nouvelle directrice

L’Agenaise Sylvie Guerre devient la nouvelle directrice du Campus numérique 47. À 38 ans, elle succède à Damien Bizot à la tête d’une structure qui continue de grandir et d’évoluer 6 ans après sa création.

Sylvie Guerre campus

Sylvie Guerre © Julien Mivielle - La Vie Economique

L’ancienne école normale d’institutrices qui héberge le Campus numérique 47 depuis 2017 a bien changé. Une grande fresque murale colorée accueille les visiteurs dans un univers qui oscille entre pop culture et science-fiction. Ainsi, un poster de Pulp Fiction côtoie des visuels de Star Wars, 2001 l’Odyssée de l’espace et Hayao Miyazaki. Dans cet environnement composite, Sylvie Guerre est à son aise. Agenaise pur sucre, elle a démarré sa carrière au service économique du département Lot-et-Garonne où elle a participé à l’émergence de 5 clusters thématiques : numérique, fruits et légumes, eau et climat, déchets et agriculture. Après un passage à la salle de spectacles du Florida, elle intègre le campus numérique 47 en 2019. La structure est le fruit d’une volonté conjointe : « Le Campus numérique 47 est un Groupement d’intérêt public entre le département, l’agglomération d’Agen et les chambres consulaires : CCI, Chambre de Métiers et Chambre d’Agriculture », explique la néo-directrice. En poste depuis le mois d’octobre, Sylvie rappelle la vocation de l’incubateur du Campus : « On accueille chaque année 10 projets forcément liés au numérique et innovants. Si le projet se concrétise, il peut être hébergé une année supplémentaire dans nos locaux ». Pour ce qui est des bureaux classiques, la location est ouverte plus largement dans d’autres domaines de l’économie. Valoregen est notamment passé par le Campus avant d’atterrir à Damazan, tout comme Hopen (vente de houblon) qui y réside aujourd’hui.

DEUX ÉVÉNEMENTS ANNUELS

On pourrait prendre le Campus numérique 47 pour un ovni, pourtant la structure est aujourd’hui très intégrée dans le microcosme économique lot-et-garonnais. Chaque année au printemps, le Campus est coorganisateur de la Bataille des start-ups qui met en lumière des projets innovants. Et à l’automne, c’est l’opération BoostCampus qui a lieu en son sein pour susciter des initiatives entrepreneuriales. Cette année, sur les 12 porteurs de projets présents, 8 vont intégrer le Campus en suivant. Enfin, le Campus numérique dispose aussi d’un espace ouvert au public et aux scolaires : « Nous avons inauguré un fablab solidaire en mars dernier en partenariat avec la fondation Orange et nous disposons de machines pour la gravure laser, le flocage, la découpe et l’impression 3D », conclut Sylvie Guerre.

LE CAMPUS NUMÉRIQUE 47 EN CHIFFRES

Création en 2017

45 créateurs d’entreprises accompagnés

10 projets en incubation chaque année

20 entreprises hébergées actuellement

3 établissements de formation et 200 élèves accueillis sur site

7 salariés

400 000 € de budget annuel