Couverture du journal du 22/05/2024 Le nouveau magazine

Agen – Parker en star à la soirée du CJD 47

Le CJD 47 (Centre des Jeunes Dirigeants) a attiré plus de 1 200 spectateurs au centre des Congrès d’Agen pour écouter les conseils de Maud Ankaoua, Clara Morgane et Tony Parker.

©Quentin Huriez - Story Buzz

Quel lien existe-t-il entre un grand sportif, une ancienne actrice de films pour adultes aujourd’hui à la tête d’une entreprise événementielle et une brillante directrice financière reconvertie avec succès dans l’écriture ? La réponse est résumée dans la thématique choisie par le CJD 47 lors de l’organisation d’une grande soirée intitulée : réinventer les codes ! Première à s’élancer seule sur scène, l’écrivain Maud Ankaoua (2 millions de lecteurs à travers le monde) a partagé ses 7 clés permettant de dépasser ses peurs, elle qui a changé totalement de vie lors d’un séjour dans l’Himalaya pour se lancer dans l’écriture : « Je venais de vendre mon entreprise et me suis retrouvée en burn-out quand j’ai compris que pour apprendre à marcher, on tombait environ 2 000 fois ! J’ai donc appris qu’il fallait parfois, comme dans une entreprise, savoir repartir à 0 et sortir du cadre pour dépasser ses limites ». Devant près de 1 200 personnes, l’auteure a donc développé sa théorie autour du mot diamant (D pour diagnostic ; I pour intuition ; A pour arrêt ; M pour motivation ; A pour avancer pas à pas ; N pour naviguer avec des hauts et des bas et le T pour les trésors que nous sommes tous). Très disponible et souriante, Maud Ankaoua (qui vient de sortir son 3e livre, Plus jamais sans moi) a laissé sa place sur scène à Clara Morgane. Pendant 30 minutes, la chanteuse et productrice de spectacle a partagé ses différentes expériences professionnelles, sa soif de liberté et de dépasser les limites tout en rappelant : « L’échec est salvateur ! Il faut savoir suivre son intuition pour atteindre ses rêves ».

©Quentin Huriez - Story Buzz

©Quentin Huriez – Story Buzz

Les bons conseils de Magic Johnson

Guest-star de la soirée, l’ancien basketteur Tony Parker a d’abord surpris l’assemblée en lançant un jeu de clapping avec le public avant de revenir sur sa brillante carrière de sportif et sa reconversion réussie dans l’entrepreneuriat. Quadruple champion de NBA avec les San Antonio Spurs et champion d’Europe en 2013 avec la France, il dirige la holding Infinity Nine répartie en 4 grands pôles d’activités : le sport (ASVEL, station de ski de Villard-de-Lans – Corrençon, haras du Domaine de Quetieville), l’éducation (sport étude Tony Parker Adéquat Academy), les arts de vivre (vin, champagne, yachting, orchestre de chambre de Lyon). « J’ai commencé à travailler mon réseau et ma reconversion pendant ma carrière aux États-Unis, sur les conseils de Magic Johnson (légende du basket américain). Mon poste de meneur de jeu m’a poussé à fédérer les gens autour de moi depuis toujours. Aujourd’hui, j’ai envie de transmettre aux autres, tout en continuant de rêver en grand comme je l’ai toujours fait », a expliqué Tony Parker avant de repartir dès la fin de son intervention en jet privé vers Lyon. Après plus d’un an de travail, les 40 membres du CDJ 47 ont pu ensuite célébrer la réussite d’une soirée inoubliable en Lot-et-Garonne.

« Il faut apprendre à tomber et sortir du cadre pour dépasser ses limites »