Couverture du journal du 21/06/2024 Le nouveau magazine

Alliance Forêts Bois – Dix ans de coopération forestière

Alliance Forêts Bois a célébré ses 10 ans avec ses adhérents lors de l'assemblée de la section Périgord à Monpazier, le 27 mai.

© Shutterstock

Le directeur général, Stéphane Viéban, et le vice-président Philippe Flamant, ont retracé l’évolution de la coopérative et évoqué les enjeux de la filière. En dix ans, 25 collaborateurs ont assuré le développement de cette coopérative en Dordogne, avec des investissements sur les engins d’exploitation et un parc matériel de sylviculture nécessaire au reboisement, sur un hangar photovoltaïque et une pépinière de stockage de plants. Et pour diversifier les plantations, le service R & D a conçu des corridors écologiques.

Solidarité coopérative

La mobilisation consécutive aux violents épisodes climatiques de 2022 (plus de 20 000 ha grêlés) a permis de récolter 70 000 m3 de bois en Périgord chez les adhérents, soit 50 % du total des bois sinistrés de la zone, grâce à une mutualisation des moyens humains et matériels des proches agences de la coopérative. 1 200 hectares de forêt ont été reconstitués grâce au dispositif “France Relance” et 134 dossiers ont été validés pour le compte des adhérents.

© Alliance Forêt Bois

© Alliance Forêt Bois

Expliquer, témoigner

Le livret “Questions de forêts”, élaboré à partir des questions sociétales, a été présenté lors de cette assemblée. Il répond « sans langue de bois », aux sollicitations les plus fréquentes sur la gestion forestière et la filière forêt-bois à travers des faits et des chiffres. Le témoignage de forestiers illustre « l’importance de l’intervention humaine dans l’entretien et la gestion des forêts », lesquelles « doivent s’adapter rapidement aux changements climatiques, qui progressent 60 fois plus vite que ce que les écosystèmes ont connu au cours des 12 000 dernières années » pour répondre encore à des fonctions économiques, écologiques et sociales.

Histoire commune

Alliance Forêts Bois est née sur les cendres du massif forestier des Landes de Gascogne, ravagé par les incendies entre 1937 et 1949. Une solidarité importante s’est nouée entre les propriétaires, terreau des premières coopératives forestières dans le Sud-Ouest. D’autres ont suivi et, d’union en structuration, 18 d’entre elles ont donné naissance entre 2014 et 2018 à l’actuelle Alliance Forêts Bois pour partager les connaissances et mutualiser les ressources. En 2024, Alliance Forêts Bois emploie 759 salariés et pèse plus de 40 000 adhérents dans le Grand Ouest, propriétaires d’1 million d’hectares.