Couverture du journal du 07/05/2024 Le nouveau magazine

Australie secrète (partie 3) : La Melbourne Cup « of the world »

Chaque année, depuis 1861, l’hippodrome de Flemington près de Melbourne est le théâtre le premier mardi de novembre de la plus célèbre course hippique australienne. Parmi les mieux dotées au monde, elle accueille des concurrents venus du monde entier.

© Shutterstock

À 15 heures, le 7 novembre dernier, les sabots des 23 concurrents de la Melbourne Cup ont fait vibrer la piste en herbe de l’hippodrome de Flemington pour la 163e fois. Surnommée « the race that stops the nation* » et longue de 3 200 mètres, cette course à handicap de groupe 1 organisée par le Victoria Racing Club pendant le Melbourne Spring Racing Carnival réunit des chevaux de 3 ans et plus. Très suivie dans le pays continent, elle tient son nom de l’engouement qu’elle suscite. Autour de la métropole de Melbourne, le jour de la Melbourne Cup est férié. Dans l’imaginaire collectif, pendant la Melbourne Cup, qu’ils soient à la maison, au travail ou à l’école, les Australiens s’arrêtent pour regarder la plus célèbre course du pays. La première édition de la Melbourne Cup s’est tenue en 1861 et est devenue un jour férié en 1876. Si le trajet initial était de 2 miles (3,219 km), il a été réduit à 3,2 kilomètres en 1972 avec l’adoption du système métrique. La Melbourne Cup compte parmi les courses les mieux dotées au monde avec 8,41 millions de dollars australiens à la clé.

Grands chapeaux et tenues élégantes

Le spectacle ne se joue pas que sur la piste de l’hippodrome de Flemington. Les grands chapeaux et tenues élégantes sont de sorties. Un concours baptisé « Fashion on the field » est même organisé pour déterminer la personne la mieux habillée. En 2023, plus de 84 000 personnes ont assisté à la course sur place. Le record date de 2003 avec quelque 122 000 personnes. Malgré la distance à parcourir et un trajet long et éprouvant, la popularité de la course attire des concurrents du monde entier. Depuis 2000 on compte 3 victoires françaises avec Américain en 2010, Dunaden en 2011 et Gold Trip en 2022.

*La course qui arrête une nation

Le poids de l’industrie hippique en Australie

L’Australie possède l’une des industries des courses les plus fortes au monde d’après le site australien Thouroughbred industry careers. Elle emploie 75 000 personnes et sa valeur économique est estimée à plus de 5 milliards de dollars par an. Avec 364 pistes de courses, c’est le pays qui compte le plus d’hippodromes au monde !