Couverture du journal du 17/07/2024 Le nouveau magazine

Bassin de Lacq – Les eaux usées industrielles responsables de séismes

Chaque année, le bassin de Lacq est régulièrement secoué par des séismes. Si jusqu'ici la cause de cette récurrence n'avait jamais été identifiée, une étude internationale menée pendant trois ans par Jean Letort, enseignant-chercheur à l’université Toulouse-III-- Paul-Sabatier, vient confirmer une hypothèse récente : les injections d’eaux usées dans les réservoirs souterrains « jouent un rôle majeur » dans la sismicité du territoire.

© Chemparc

« La majorité des séismes sont très proches des limites du réservoir et l’énergie sismique libérée est directement liée aux variations du volume injecté dans le réservoir », concluent les résultats de l’étude publiés le 23 mai dans le Géophysique Journal International, qui s’appuient sur les données d’une quinzaine de capteurs sismologiques déployée autour du site industriel. « Il faut comprendre quels pourraient être les risques pour établir un plafond », indique Jean Letort, soulignant un « enjeu crucial » pour la gestion des injections d’eaux usées, mais également pour la géothermie profonde et les projets de séquestration de gaz carbonique.