Couverture du journal du 22/05/2024 Le nouveau magazine

BTP : Sogeba innove

À Pau, l’entreprise de travaux publics Sogeba vient d’investir massivement dans une plateforme novatrice de revalorisation des matériaux. Sous l’impulsion de Sébastien Labourdette, son président, le groupe béarnais ne cesse de se transformer et s'adapter pour assurer sa croissance.

Sébastien Labourdette, président de Sogeba © Cyril Garrabos - La Vie Economique

Sébastien Labourdette se dit terrien. Pour ce fils d’agriculteur béarnais, entré dans les travaux publics « par curiosité », l’enracinement au sol, à ce territoire qui l’a vu naître, est le socle de sa vision de l’entreprise. À raison semble-t-il, au regard de la croissance de Sogeba, acteur incontournable des travaux publics : aujourd’hui, la PME, qui affiche 50 millions d’euros de chiffre d’affaires et emploie 170 personnes, intervient sur les chantiers majeurs de l’agglomération paloise et plus largement du Béarn. Sans en dépasser les frontières. « Nous ne nous exportons pas, parce que c’est un choix de connexion avec l’endroit qui nous héberge », s’anime son dirigeant, qui dit « mesurer le rôle de Sogeba dans la communauté ». « J’ai cette responsabilité d’assurer le plus longtemps possible une activité qui permette à mes salariés de faire vivre leur famille », continue-t-il. « Mon entreprise n’est pas éphémère : elle apporte des repères, de la stabilité et surtout des projets concrets ».

Des chantiers majeurs

À Pau en particulier, ces derniers ne manquent pas : Sogeba s’y affiche au quotidien. Dans la liste de ses plus importantes réalisations, peuvent être cités le parvis de la gare, la réhabilitation de l’entrée est de la ville, les voies du Bus à Haut Niveau de Service (BHNS), la place du Foirail ou encore le square Aragon en cours de rénovation… Et, dans les mois et années à venir, Sogeba interviendra sur la rénovation de la place Royale, la future sortie d’autoroute à Berlanne ou encore le chantier de la nouvelle prison. « Tous ces exemples sont des projets structurants, visibles. Mais le cœur de notre métier reste les services aux collectivités (entretien de réseau, de voiries) avec une notion de service après-vente permanente. Nous sommes là pour construire, mais aussi pour accompagner nos clients. »

Sogeba affiche 50 millions d’euros de chiffre d’affaires et emploie 170 personnes

« Demain, nous serons 250 salariés »

Le « nous » utilisé par Sébastien Labourdette englobe l’ensemble des salariés de Sogeba. Dans son discours, souvent le dirigeant les cite : à ses yeux, leur confiance accordée depuis 12 ans a amené l’entreprise où elle en est aujourd’hui. Le quadragénaire dit connaître chacun d’entre eux quand bien même leur nombre croît d’années en années : « Les salariés sont la richesse et le terreau d’une entreprise fertile, ils sont essentiels pour porter ma vision. Demain, nous serons certainement 250 et j’en suis ravi. » Le dirigeant ne cache pas vouloir grandir encore, bien au contraire. Pour le Béarnais, « respecter une courbe de croissance, c’est aussi respecter l’évolution de l’entreprise ». Et, de fait, savoir se remettre en question et se transformer. Ne pas rester sur ses acquis et avoir un temps d’avance, en somme, comme en témoignent les 5 millions d’euros investis en ce début d’année par le groupe dans un outil de pointe au service de la décarbonation et de l’économie circulaire.

© Cyril Garrabos - La Vie Economique

© Cyril Garrabos – La Vie Economique

Produire en interne des matériaux recyclés à réutiliser sur les chantiers

« Nous avons déployé une grosse plateforme de revalorisation de matériaux avec une déchetterie professionnelle pour le BTP et une unité de fabrication de graves recyclés et de béton bas carbone », dévoile le président. Suite à la hausse du coût des matières premières, qui représente 40 % de son chiffre d’affaires, Sogeba a décidé de produire en interne des matériaux recyclés à réutiliser sur ses chantiers. Les produits récupérés à la déchetterie, située sur le site de Sogeba et ouverte à tous ses clients, permettront de fabriquer 300 000 tonnes de matières premières par an, de 7 variétés différentes. Cet outil novateur, économique et écologique, en phase selon Sébastien Labourdette avec l’évolution des métiers des travaux publics et du BTP, sera officiellement en mise en route au mois de juin.

CJD, BTP 64, Section Paloise… : des engagements multiples

Sébastien Labourdette a commencé sa vie professionnelle à 24 ans, avec une première entreprise de travaux publics située à Morlaàs. Dix ans plus tard, en 2011, il rachète Sogeba qui compte alors 60 salariés : « Il y avait peut-être un peu d’inconscience. C’est certainement commun à tous les entrepreneurs, …» Fort de son expérience, le quadragénaire distille désormais ses conseils auprès des dirigeants en devenir, engagé notamment au CJD Béarn ou encore chez Réseau Entreprendre Adour. Il a par ailleurs été réélu l’an dernier président de la Fédération du BTP 64 pour un second mandat et est membre du bureau national de la fédération du BTP. Enfin, il siège à la vice-présidence du conseil d’administration de la Section Paloise, dont Sogeba est partenaire majeur.