Couverture du journal du 28/02/2024 Le magazine de la semaine

Chez Octave, le vélo comme art de vivre

Ouvert depuis juin dernier à Bagnères, Chez Octave est un bar, restaurant et atelier de réparation entièrement tourné vers le vélo : il accueille aussi bien les cyclotouristes que les locaux. Satisfaites de leur première saison estivale, les équipes se préparent pour l’hiver

Octave

© Octave

Octave signe une première saison la tête dans le guidon. Au pied du col du Tourmalet, cet établissement entièrement dédié au vélo comporte un bar, un restaurant, un espace de coworking et un atelier de réparation. Il a ouvert en juin 2023 aux portes du centre-ville de Bagnères-de- Bigorre. Octave est à la croisée des chemins, entre la route qui descend d’un des plus célèbres cols du Tour de France et une des voies du schéma directeur cyclable défini par la communauté des communes de Haute-Bigorre ; le lieu s’inscrit dans la politique vélo menée localement. À la tête de ce nouveau concept aux multiples visages, Rémi Laffont, un ancien vététiste professionnel, qui se dit satisfait de ce premier été en activité : « Il était difficile de fixer des attentes car ce que nous proposons est hybride ».

BÂTIMENT DE 800 M2

Pour son premier mois, Chez Octave a surtout accueilli des touristes et une clientèle internationale venue voir le Tour de France. « En août, nous avons également reçu des touristes, mais aussi des Bagnérais et des locaux », continue Rémi Laffont. Le bâtiment occupé par Octave, fermé pendant 18 ans, a nécessité 1 an de travaux. Les 800 m2 qu’il compte s’organisent comme un lieu de vie autour du vélo avec en rez-de-chaussée un bar, une boutique et un restaurant, au sous-sol un atelier de réparation pour vélo, au premier étage un second espace de vente et un cabinet de massage, et au deuxième étage, un espace de coworking avec terrasse qui accueille aussi les bureaux de la société de production MAAD films. Octave est un lieu idéal pour les cyclotouristes de pas- sage qui peuvent se restaurer, boire un verre, prendre une douche et profiter de l’atelier de réparation pour leurs vélos.

PRODUITS LOCAUX À L’HONNEUR

Octave doit son nom à Octave Lapize, le premier coureur du Tour de France à avoir franchi le col du Tourmalet en 1910. Il fait la part belle aux produits locaux. La bière vendue est brassée à Bagnères-de-Bigorre et le vin proposé est un madiran étiqueté à l’effigie d’Octave.

Le gérant, qui est aussi à la tête d’une société d’événementiel, fourmille d’idées. Pour Rémi Laffont, pas question de fermer cet hiver : « Le lieu n’a pas vocation à être saisonnier mais doit ouvrir toute l’année ». À son étage supérieur, Chez Octave accueille un espace de coworking qui se loue. « Nous avons de nombreux projets comme l’enregistrement de podcasts et nous souhaitons accueillir des marques pour leur lancement de produit », conclut Rémi Laffont.