Couverture du journal du 06/04/2024 Le nouveau magazine

Congrès mondial sur le tourisme de neige : place à de nouvelles expériences

Organisé par l’ONU Tourisme et le gouvernement d’Andorre, le Congrès mondial sur le tourisme de neige, qui s’est tenu en Andorre entre les 20 et 22 mars derniers, mise notamment sur le tourisme de santé pour diversifier les activités proposées.

© N'PY

Andorre a accueilli du 20 au 22 mars dernier la 12e édition du Congrès mondial sur le tourisme de neige, de montagne et de bien-être. Organisé par le gouvernement d’Andorre et l’ONU Tourisme, une institution spécialisée dans la promotion du tourisme durable, responsable et accessible à tous, il a mis en exergue certains grands défis. Parmi ces derniers figure : le changement climatique, l’évolution des tendances chez les consommateurs et le rôle du tourisme dans la protection de l’écosystème fragile des montagnes. Il s’inscrivait aussi dans le cadre de la période proclamée par les Nations Unies : « Cinq années d’action pour le développement dans les régions montagneuses ». Le Pic du Midi et l’Agence des Pyrénées faisaient, entre autres, partie des intervenants. La directrice exécutive de l’ONU Tourisme, Natalia Bayona, a rappelé que « le tourisme est une activité vitale pour de nombreuses collectivités de régions de montagne et il peut, en même temps, être très utile pour protéger les importants écosystèmes que l’on y trouve. Le tourisme peut offrir des possibilités en matière de conservation et être un moteur du développement communautaire local ».

Tourisme de santé et développement rural

Parmi les secteurs à valeur ajoutée pour les régions de montagne, le tourisme de santé (tourisme médical et de bien-être) sur lequel elles bénéficient d’un avantage. L’objectif derrière est de diversifier les produits proposer, de créer de la demande toute l’année et de répondre aux attentes des touristes d’aujourd’hui. Le tourisme peut être aussi vu comme un moteur de développement rural en favorisant la valorisation et la préservation de cultures locales. Trois exemples de villages ont été mis en avant : Saas-Fee, dans la région de Valais, en Suisse, St. Anton am Arlberg, en Autriche et Ordino, en Andorre. Ils ont expliqué comment ils ont remédié à la saisonnalité en diversifiant leurs produits touristiques de manière innovante et durable.