Couverture du journal du 22/05/2024 Le nouveau magazine

Haut-Périgord – L’Ascension de la céramique

Le traditionnel marché céramique de Bussière-Badil, une référence en la matière, accueillera du 9 au 12 mai, pour sa 47e édition, Ule Ewelt et Bénédicte Vallet en invitées d'honneur.

© Bénédicte Vallet

Ce rendez-vous riche en démonstrations, expositions, atelier de modelage pour petits et grands, projections vidéo, se déroule entre la halle où 44 créateurs présentent leur travail et l’église romane qui exposera des œuvres à la fois délicates et spectaculaires. Entre les deux, des artistes et artisans seront à visiter, que ce soit pour cet art ou pour des peintures et aquarelles. L’association organisatrice Quatre à Quatre convie ce que la céramique contemporaine compte de talents, en alliant qualité des échanges et convivialité, et maintient le cap de « cette manifestation de grande renommée qui, malgré les vicissitudes économiques actuelles, traverse les époques et les crises en se renouvelant ». Les exposants viennent de toute la France pour rencontrer un public fidèle et averti. Tout au long du week-end, les visiteurs peuvent voter pour leur stand préféré : le gagnant du tirage au sort remportera une pièce du céramiste élu.

Inspiration originelle et univers intemporel

Ule Ewelt, venue d’Allemagne, se fait un plaisir de rejoindre le Périgord en « céramiste néo-magdalénienne » pour réaliser une sculpture en public : « admiratrice des artistes de la préhistoire, elle saisit, comme eux, l’essence intérieure des animaux qu’elle interprète avec l’argile afin de capturer un mouvement hors du temps, archaïque ». Dans l’église, l’univers intemporel de Bénédicte Vallet, avec sa Géographie animale, se situe à la lisière du végétal, de l’animal et du minéral. La créatrice de « textiles céramiques assemble ses fragments de porcelaine qui ont traversé les âges avec des fibres naturelles ». Quelques Périgourdins figurent parmi les exposants, à retrouver plus tard dans leur atelier : Miléna Barteau (Ligueux-en-Périgord), Tristan Chambaud-Heraud et Maëlle Caborderie (Abjat-sur-Bandiat), Florence de Sacy (Douzillac), sans oublier l’équipe d’organisation.

Premier marché de France

Ancien élève des Arts déco de Strasbourg, Miguel Calado a installé son atelier de céramique à Bussière-Badil. Rejoint par d’autres élèves amis pour exposer avec lui, il invente en 1977 le premier marché de potiers en France : La Foire des potiers de Bussière-Badil, devenue Marché céramique en 2018 pour mieux coller à son identité de céramique contemporaine. Le collectif national
des céramistes recense plus de 150 marchés.