Couverture du journal du 28/09/2022 Consulter le journal

Hautes-Pyrénées – Intence, génie de l’e-tourisme

Spécialisée dans la gestion de parcours client sur les sites touristiques et de loisirs, Intence vient de décrocher deux contrats majeurs dans la station de ski du Grand-Bornand et dans les Alpes.

Intence etourisme

© INTENCE

Pousser la porte d’un grand parc d’attractions n’est pas simplement découvrir un site de loisirs dans la joie et la bonne humeur.

Au bout de 30 minutes d’attente sous un soleil de plomb, chaque visiteur s’est surpris à se demander pourquoi il avait commencé sa visite par telle activité, se prenant à invoquer un bon génie qui viendrait lui en indiquer d’autres où il y a moins d’affluence : Intence est celui-là. Nulle lampe magique, en 2022, le smartphone la remplace avec brio et les vacanciers le prouvent, ils sont 89 % à utiliser le digital avant ou pendant leur séjour. La société basée au Parc d’activités des Pyrénées à Ibos l’a bien compris.

UN INGÉNIEUX ÉVENTAIL D’OUTILS DIGITAUX

Elle a développé un ingénieux éventail d’outils digitaux qui, en moins de quatre ans, a séduit les professionnels du loisir mais aussi leurs clients. Applications mobiles, solutions connectées ludiques ou pratiques, analyses de données en temps réel et bien sûr e-commerce. Alexandre Magnat, dirigeant et fondateur d’Intence, s’est donné pour mission de tout mettre en œuvre pour que le parcours client ne se transforme pas en parcours du combattant : « Toutes les étapes qui jalonnent une visite, qu’elle soit dans un lieu de loisirs, une station de ski ou un parc d’attraction, c’est ce qu’on appelle le parcours client. La personne doit accéder au site, acheter ses billets mais aussi se repérer à l’intérieur, savoir ce qu’il y a à voir, optimiser sa visite en déterminant les endroits où il y a de l’attente… On fournit une solution pour chacun de ces points ».

Tout pour que le parcours client ne soit pas celui du combattant

DES VIDÉOS SOUVENIRS DE SES DESCENTES

À 39 ans, cet ancien technicien informatique a de quoi être fier. Il semble loin le temps où Intence était encore une petite start-up, connue sous le nom de Youstiti. Le client était alors le skieur. Grâce à un habile dispositif de caméras et de captation via son smartphone, il était détecté automatiquement et filmé lors de ses exploits sur les pistes… Sans jamais à avoir à se préoccuper de la prise de vue. Un système directement inspiré par l’amour de la glisse de son créateur : « Le projet, c’était de faire de belles descentes à skis entre copains sans en laisser un qui attend et qui filme les autres, le but étant de profiter tous ensemble du moment. Ça a bien marché mais pas avec tous les téléphones. On assure encore ce service mais sans suivre la personne, en se concentrant sur les prises d’angles fixes ». Le concept était pourtant de ceux qui plaisent et la station de Cauterets n’a pas hésité à s’équiper de l’outil ludique. L’adhésion est immédiate et si ce démarrage n’est pas aussi parfait qu’Alexandre Magnat le voulait, il ouvre la voie royale à ce que deviendra sa société : « C’est grâce à la géolocalisation des personnes en temps réel, qui permettait de déclencher les caméras, que nous nous sommes rendu compte qu’on pouvait faire de l’analyse de flux et indiquer où le monde se concentre ».

Intence etourisme

© H. H.

LE PETIT POUCET REMPORTE L’APPEL D’OFFRE

Avoriaz et Val d’Isère s’enthousiasment pour ce nouvel outil, la société connaît son premier pivot et change de cible client en vendant le produit aux exploitants des stations. Mais comme pour beaucoup, la zone que le technicien pense d’élan devient subitement celle du ralentissement : la pandémie bouleverse l’envolée.

« C’était dur à gérer. On a quand même su aller chercher d’autres secteurs de marché, notamment avec les parcs d’attraction comme Walygator Aqualand à Agen ou les visites industrielles avec EDF. Mais j’ai surtout décidé d’intégrer la billetterie et les ventes ». S’en suivent des nouveaux contrats mais surtout, en 2021 l’énorme développement dans les Alpes : « on a remporté un appel d’offre significatif et ce, face à des sociétés autrichiennes. Intence c’était un peu le petit Poucet ! On a équipé l’intégralité des stations de ski de nos structures. Billetterie, contrôle d’accès, application mobile, analyse de performances… le package complet ».

Les 30 sites nordiques des Alpes seront bientôt équipés

Alors que les Hautes-Pyrénées se profilaient comme le terrain idéal pour qu’Intence se développe, c’est encore de l’Est que vient l’engouement cette année. La société vient de décrocher deux contrats conséquents dont un au Grand-Bornand, en Haute-Savoie : « En termes de fréquentation c’est une grosse station, très connue parce qu’elle accueille notamment les championnats du monde de biathlon. Intence a été retenue pour digitaliser tout le parcours client, pour le ski mais aussi pour les activités. On a également remporté un autre appel d’offre pour l’ensemble des 30 sites nordiques des Alpes du Sud. Ce sont vraiment des marchés significatifs, des belles références ». Avec une croissance dynamique, la société double son chiffre d’affaires tous les ans et si en 2021, il s’élevait à 300 000 €, 2022 devrait se finir sur une progression à 600 00 €. S’il n’y a que les montagnes qui ne se touchent pas, des Pyrénées aux Alpes, Intence les fait se connecter avec intensité.