Couverture du journal du 22/05/2024 Le nouveau magazine

La CCI de Tarbes et la Caisse d’Epargne Midi-Pyrénées renouvellent leur partenariat

La Caisse d’Épargne de Midi-Pyrénées et la CCI ont, le 15 septembre dernier, renouvelé leur convention de partenariat. L’objectif : soutenir le développement économique local et favoriser la création et la reprise d’entreprises.

Partenariat CCI Tarbes et Caisse d'Epargne Midi-Pyrénées

François-Xavier Brunet, président de la CCI de Tarbes et des Hautes-Pyrénées, David Szmulewicz, le directeur commercial pour la Caisse d’Épargne Midi-Pyrénées © D.R.

C’est entre les murs de la CCI de Tarbes et des Hautes-Pyrénées que l’instance consulaire et la Caisse d’Épargne et de Prévoyance Midi-Pyrénées ont annoncé, le 15 septembre dernier, renouveler leur convention de partenariat. En 2021, la CCI de Tarbes avait lancé un appel auprès de l’ensemble du secteur bancaire pour proposer des actions communes au bénéfice des entreprises et du développement économique des Hautes-Pyrénées, auquel la Caisse d’Épargne avait répondu présent. Ce renouvellement de partenariat s’est fait en présence notamment de François-Xavier Brunet, président de la CCI 65, de David Szmulewicz, directeur commercial pour la Caisse d’Épargne Midi-Pyrénées, de Maxime Faivre-Vuillin, directeur du centre d’affaires de la Caisse d’Épargne Midi-Pyrénées et de David Gineste, responsable du pôle tourisme de la CCI.

Accompagner les entreprises

Le président de la CCI de Tarbes et des Hautes-Pyrénées, François-Xavier Brunet, s’est dit ravi d’accueillir ses partenaires pour « renouveler les modalités du partenariat entre la CCI et les banques du territoire. Cela représente des levées de financement, le montage de dossier et des échanges de confiance ». Pour lui, « c’est le métier de la CCI de représenter les entreprises et de leur fournir un accompagnement économique ». La CCI organise notamment des ateliers thématiques, des formations via le Purple Campus et l’EGC Business School, basées à Tarbes, des événements autour de l’entreprenariat, du financement et de la création et reprise d’entreprise, comme les « ateliers Prêts à vous lancer ».

En 4 ans, les accompagnements ont progressé, nous suivons plus d’entreprises qu’en 2019

La CCI soutient aussi les porteurs de projet afin qu’ils obtiennent des financements plus rapidement. Elle assure un accompagnement dans le montage des dossiers de financement. Maxime Faivre-Vuillin, le directeur du centre d’affaires de la Caisse d’Épargne de Midi-Pyrénées a précisé l’opération : « Il s’agit d’un partenariat que nous avons signé il y a 3 ans et que nous espérons renforcer. En 4 ans, du côté de la Caisse d’Épargne, les accompagnements ont progressé. Nous suivons plus d’entreprises qu’en 2019. Elles font face à des enjeux majeurs comme la transition écologique ou la mutation du modèle touristique. Nous souhaitons continuer de les soutenir. Utiliser le relais de la CCI et ses compétences nous aide à les accompagner sur le territoire ».

Une économie moins favorable

Les forces en présence ont également évoqué le contexte économique bousculé. Pour François-Xavier Brunet, « il est essentiel d’entretenir des liens étroits avec les banques surtout dans cette période compliquée. Les taux d’intérêts sont entre 3 et 5 %. Les banques centrales et la Banque Centrale européenne souhaitent que moins de prêts soient délivrés. Pour elles, il faut ralentir la machine. Mais, restreindre les crédits sera toxique à terme par manque de financement de l’économie ».

Il est essentiel d’entretenir des liens étroits avec les banques surtout dans cette période compliquée

David Szmulewicz, le directeur commercial pour la Caisse d’Épargne Midi-Pyrénées, continue : « La différence entre le ressenti et le réel donne l’impression que les banquiers prêtent moins. En ce moment, les taux sont entre 4 et 4,5 % donc les capacités d’emprunt se réduisent et l’endettement des emprunteurs, fixé à 35 %, est une réelle contrainte. Mais cela reste notre métier d’accompagner nos clients autant particuliers que professionnels. Nous pensons que les taux devraient rester stables et nous resterons mobilisés sur le terrain. Pour David Szmulewicz, il ne faut rien lâcher, « continuer de rester présents sur le territoire et pérenniser les emplois ». Du côté des particuliers, la Caisse d’Épargne Midi-Pyrénées a financé 1,2 milliard de prêts immobiliers en 2022. « Cette année, nous avons déjà prêté 850 millions d’euros donc nous ne serons pas loin du résultat de 2022 avec les trois mois restants », a expliqué dans le détail David Szmulewicz.

Le tourisme va mieux

Le département des Hautes-Pyrénées est porté par l’industrie, le commerce et le tourisme. « Ce dernier est extrêmement résilient, il représente 33 % du PIB du 65 », souligne François-Xavier Brunet. Lourdes retrouve aussi des couleurs d’après le président de la CCI de Tarbes et des Hautes-Pyrénées. « Au moment du Covid, la fin du tourisme cultuel était annoncée. Mais, nous avions raison d’y croire, Lourdes est le flagship touristique du département », affirme François-Xavier Brunet. David Gineste, le responsable du pôle tourisme de la CCI Tarbes et Hautes-Pyrénées, confirme : « Le tourisme repart bien. Lourdes, qui draine de la clientèle internationale, réalise une bonne saison touristique avec une trajectoire classique sur juillet-août. La zone de montagne est en progression et quelques projets émergents », conclut-il.