Couverture du journal du 06/06/2024 Le nouveau magazine

Le Parc national des Pyrénées et EDF Hydro renouvellent leur convention de partenariat

Les équipes du Parc national des Pyrénées et d’EDF Hydro Sud-Ouest étaient réunies le 14 mai dernier à Saint-Lary pour signer leur convention cadre de partenariat 2024-2028. Les deux entités collaborent depuis plus de 30 ans.

© CL - La Vie Economique

EDF Hydro Sud-Ouest et le Parc national des Pyrénées ont renouvelé leur collaboration. Les deux entités, réunies le 14 mai dernier à Saint-Lary, ont signé leur convention cadre de partenariat 2024-2028. Louis Armary, président du conseil d’administration du Parc national des Pyrénées, Mélina Roth, directrice du Parc national des Pyrénées et Franck Darthou, directeur d’EDF Hydro Sud-Ouest, étaient présents pour l’occasion. Si la première convention date de 1992, EDF Hydro et le Parc ont multiplié les collaborations au fil des années et cette nouvelle convention cadre « s’inscrit dans la continuité de ce qui est mis en place avec de nouvelles actions », a précisé Mélina Roth. « C’est un partenariat du quotidien et ancré. Lorsqu’on échange avec un chef d’équipe EDF, il pourra donner des informations de qualité sur la biodiversité et vice-versa, avec des agents du Parc qui ont une bonne connaissance de notre travail et parlent aisément des énergies renouvelables », a ajouté Franck Darthou. EDF Hydro Sud-Ouest et le Parc s’engagent à collaborer en amont de travaux soumis à autorisation pour prendre les mesures appropriées d’évitement, de réduction, de suivi ou de compensation des impacts. EDF devra aussi profiter des chantiers à venir pour étudier l’opportunité de supprimer des vestiges restants.

Échanges de données

EDF et le Parc national partagent des données utiles à une meilleure connaissance et gestion des patrimoines que ce soient des données naturalistes recueillies par le Parc national ou recueillies par EDF lors d’études et de travaux, des données d’exploitation ou issues des réseaux de mesure d’EDF. « Nous échangeons des données qui sont essentielles pour avoir une meilleure compréhension du périmètre. Sur les 5 prochaines années, nous devons par exemple nous adapter au changement climatique, aux nouvelles pratiques des touristes », a expliqué Franck Darthou. L’emploi saisonnier fait aussi partie des nouveaux sujets de collaboration entre EDF Hydro et le Parc national. « Quand le nombre de visiteurs augmente, nous devons mieux les informer et leur donner une meilleure compréhension des sites visités. Côtés saisonniers, nos équipes se rapprochent en 2024. Pour la 2e année consécutive, nous recrutons de médiateurs en binômes qui vont au contact des visiteurs. Il s’agit de concilier les loisirs avec d’autres activités comme le pastoralisme, d’enseigner les bonnes pratiques de randonnée et une bonne compréhension des enjeux », a précisé Mélina Roth.

© CL - La Vie Economique

© CL – La Vie Economique

Actions concrètes

Déclinaison de la convention de partenariat 2024-2028, la convention d’application 2024 précise les actions concrètes de l’année à venir. EDF Hydro Sud-Ouest accompagnera techniquement et/ou financièrement le Parc national pour les journées scientifiques organisées à l’automne 2024 et qui doivent mettre en lumière les milieux aquatiques et leur biodiversité, mais aussi, dans le programme de réintroduction du bouquetin ibérique avec la création d’un nouveau noyau en vallée d’Aure. Une réflexion sur l’encadrement des nouveaux usages comme la baignade et le paddle sur les lacs d’Aubert et d’Aumar sera aussi engagée.

EDF Hydro dans le Parc national des Pyrénées

La structure possède sur le territoire du Parc national deux groupements d’exploitation hydraulique, 5 groupements d’usines. Une centaine de salariés d’EDF répartis dans 5 équipes travaillent sur ce périmètre. Il comprend aussi 23 centrales hydroélectriques qui produisent une électricité équivalente à la consommation de 500 000 habitants grâce à 109 prises d’eau dont 21 barrages.