Couverture du journal du 07/12/2022 Consulter le journal

Hautes-Pyrénées – Groupe Ségneré : la symbiose du design et de l’industrie

Nom mythique de l’industrie de l’aéronautique, le groupe Ségneré a crée l’événement et la surprise en étoffant son activité d’une ligne de mobilier outdoor très haut-de-gamme. Un défi porté par les grands noms de design et le savoir-faire des techniciens, unis pour des gammes qui décollent.

design

Le groupe industriel a mis son savoir-faire au service du design ©DR

Depuis 1965, bien des adjectifs ont marqué l’activité du groupe Ségneré mais il aura fallu 2022 pour lui voir associer l’audace. Fleuron de l’industrie locale spécialisé dans la sous-traitance aéronautique, l’entreprise familiale fondée par Paul Ségneré est celle du savoir-faire dans la mécanique générale de précision, la tôlerie fine ou l’assemblage structural. Un univers qui semble à première vue très éloigné de l’ameublement et pourtant… Ce sont justement ces compétences qui font la différence aujourd’hui et permettent au génie des designers les créations les plus inattendues. Se jouant de la lumière, des ombres mais surtout des matières, la S Collection est une ligne d’ameublement outdoor qu’on n’oublie pas. Insolente par ses courbes, élégante et innovante, la marque a fait une entrée remarquée sur un terrain où on n’imaginait pas le groupe principalement basé à Adé.

UNE DÉMARCHE DE DIVERSIFICATION

S’il parait inattendu, ce virage négocié avec brio s’inscrit dans une démarche de diversification globale, comme l’explique Jean-Yves Ségneré, directeur financier, en charge des achats ainsi que de la partie informatique : « Avant crise, notre principal client était Airbus Group à hauteur de 90 % et 95 %. Ce qui a changé, c’est qu’à la fin de l’année, il ne représentera que 49 %. Symboliquement c’est intéressant, il y a un recentrage sur des donneurs d’ordre historiques avec lesquels on travaillait typiquement comme Dassault, Daher, Potez. On a réussi à rééquilibrer le portefeuille clients avec une première diversification dans l’aérostructure. Une autre a été faite à 360 ° dans tout ce qui est mobilier outdoor avec la création de la marque S Collection ».

C’est du pur made in France, de la conception au travail de la matière

DES POINTURES DU DESIGN

Une évolution qui est d’abord une histoire de rencontres. Avec Thierry Madrid, dénicheur de talent et influenceur, « passeur de beau » comme il se définit lui-même, des designers comme François Basilien codirecteur de RBC qui signe la gamme Barcod pour S Collection et offre aux transats, tables basses et assises des ombres portées qui font du sol des œuvres hachurées de codes-barres. Élitiste, Ségneré l’est définitivement et collabore également avec l’insolent Thomas Bastide, ancien designer de Baccarat, dont le rêve était enfant de devenir « sculpteur industriel ». Une team où on retrouve même Les Héritiers, venus collaborer sur des pièces d’exception. Autant de talents qui forgent une identité remarquable à la S Collection.

UN SAVOIR-FAIRE DE PLUS DE 60 ANS

Du sens mais aussi du fond avec une philosophie qui fait la différence : « On a voulu créer une marque premium orienté très haut-de-gamme qui n’existait pas ici. L’ensemble de la conception est 100 % française. Elle se différencie de ses concurrents directs par cette volonté de made in France, de l’assemblage et du travail de la matière. Mis à part leur sourcing qui, avec le titane, l’alu ou l’acier est forcément d’ailleurs », souligne Jean-Yves Ségneré. « On a réussi à créer une première ligne en quelques mois alors qu’on met en général plus d’un an et demi. »

LA TROISIÈME GÉNÉRATION DE SÉGNERÉ

Dans ce marché du très haut-de-gamme où les concurrences belge et italienne faisaient presque figure de monopole, l’arrivée de S Collection bouscule les codes. « On a un catalogue assez mature, on est dans la phase de distribution via le réseau de distribution de RBC dans un premier temps qui va nous permettre de toucher pas mal de clients en B2B2C ou directement en B2B. On arrive à avoir une bonne réactivité dans un milieu qu’on ne connaissait pas et on a de très bons retours. » Dirigée par Jean-Michel Ségneré, frère aîné du jeune directeur financier, cette troisième génération de l’entreprise familiale par excellence la modernise à tous les plans, qu’ils soient sectoriels ou technologiques avec la création du laboratoire d’impression 3D pour les matériaux thermoplastiques… tout en gardant ses valeurs et son esprit fondateur qui rassemblent à ce jour près de 130 collaborateurs. Après un chiffre d’affaires descendu à 50 % lors de la crise et une année 2021 à 8,7 millions d’euros, c’est désormais en avance sur le business plan qu’elle termine 2022 et devrait avoisiner les 11 M d’euros. Un redécollage sans turbulences qui mène vers des mondes bien différents mais dont l’horizon est commun.

Ségneré, une dynastie familiale en constante évolution

1965 : création activité d’usinage par Paul Ségneré

1984 : Création activité assemblage de structures

1987 : Jean-Pierre Ségneré succède à Paul Ségneré

1997 : Création activité tôlerie fine

2003 : Création de la filiale SST en Tunisie

2010 : Jean-Michel Ségneré succède à Jean-Pierre

2013 : Ouverture du capital

2014 : Rachat de la SOFIP

2021 : Création du laboratoire de fabrication additive/ impression 3D

2022 : Lancement de la marque S Collection