Couverture du journal du 06/04/2024 Le nouveau magazine

Les 150 printemps de Desmartis

Les pépinières Desmartis, une institution en Bergeracois, se sont joliment épanouies depuis 1874. Toute la ville célèbre cette année l'anniversaire de l’entreprise spécialiste du lagerstroemia, arbuste qui illumine bien des rues et des jardins de France.

© Pépinières Desmartis

Une première pépinière, née en 1807, a pris le nom de Desmartis en 1874. Avec le succès, elle sort de la ville en 1972 pour s’installer route d’Agen, sur 300 hectares en bord de Dordogne. La disparition de Jacques Desmartis, en 1982, ouvre une décennie de turbulences même si la pépinière reste dans le top 3 français. Elle passe de la famille d’origine au groupe Conte-Jardiland, en 1993. Acquéreur aux côtés de son père, qui tenait à pérenniser ce patrimoine local au profit du groupe de distribution, et propriétaire du groupe Jardiland jusqu’en 2014, Michel Conte se souvient de la volonté d’alors « de se différencier grâce à une production intégrée », française et de qualité. Jean-Michel Weill, PDG de 1993 à 2005, insiste sur l’investissement réalisé sur les infrastructures, le système informatique, l’équipe commerciale, la logistique. Reprise en 2014 dans des conditions difficiles par deux cadres de la société, Patrick Chassagne, gérant, et Dominique Audy, directeur commercial, les pépinières Desmartis continuent de véhiculer le nom de Bergerac en France et en Europe.

Préoccupations environnementales

À l’heure de la préservation des ressources, le goutte-à-goutte, le paillage et la surveillance du réseau d’irrigation (rendement de plus de 90 %) ont permis de diviser par 6 la consommation d’eau. L’entreprise a réduit de 80 % en dix ans les volumes d’insecticides et de fongicides, et de 50 % les herbicides. L’enherbement, le pâturage des moutons, le paillage des pots et le désherbage mécanique ont diminué l’usage des désherbants. Côté recyclage, 90 % des pots sont passés en « zéro noir de carbone » (pigment perturbateur du tri optique), point majeur d’amélioration du Bilan Carbone® engagé en 2021. Bâches en plastique et cartons sont recyclés, les déchets verts broyés et compostés.

En 10 ans, l’entreprise a réduit de 80 % les volumes d’insecticides et de fongicides

Une serre photovoltaïque de 3 ha permet depuis juillet 2022 (partenariat avec la Ville, la famille Conte et Reden Solar), en plus de réguler le rythme des cultures, d’injecter dans le réseau la consommation électrique annuelle de 750 foyers.

© Pépinières Desmartis

© Pépinières Desmartis

Marché professionnel et amateur

Avec une gamme de plus de 4 500 arbres, arbustes, conifères, fruitiers, rosiers, plantes de terre de bruyère, gros sujets ; destinés à la distribution (80 % de la clientèle), aux entreprises de paysage et aux collectivités, les dirigeants ont consolidé le caractère généraliste de la production et axé l’évolution vers le service aux clients : largeur et profondeur de gamme, logistique. En 2019, ils ont noué un partenariat commercial avec les Pépinières et Roseraies Georges Delbard (Allier) pour mettre leurs points forts en synergie : création variétale, production in vitro, excellence des plantes de pleine terre et notoriété de la marque pour Delbard ; qualité de production en conteneurs et performance logistique pour Desmartis. Bien enracinée sur sa terre d’origine, l’entreprise historique de Bergerac a encore de beaux projets à faire fleurir.

Desmartis en chiffres

65 ha de culture hors-sol – 100 ha de pépinière en pleine terre – 100 ha de céréales – 100 personnes dont 85 CDI et 30 équivalents temps plein (saisonniers) – 1,7 million de pots mis en culture par an

Un arbre, une ville

Depuis 70 ans, l’entreprise lance de nouvelles variétés (65 protégées) et produit 100 000 plants lagerstroemia chaque année. Le Bergerac®, floraison rouge clair magenta sur feuillage vert tendre, est un grand classique de la collection Desmartis. Emblème du paysage urbain, on en compte presque 600 dans la cité, dont 153 alignés sur l’avenue Pasteur. La ville fêtera les 150 ans à la mesure de cette entreprise historique. Toute cette année, des rendez-vous grand public célébreront le lagerstroemia : visites guidées des serres, exposition au pôle culturel, concours photos… Une nouvelle variété sera baptisée le 4 juillet au cœur du jardin Perdoux, parc municipal créé en 1929 par l’un des aïeux de cette verte lignée. Papillons Blancs® marque cette édition anniversaire, en l’honneur de l’association qui œuvre pour l’inclusion des personnes en situation de handicap et avec laquelle Desmartis a noué un partenariat en 2023.