Couverture du journal du 06/04/2024 Le nouveau magazine

Lot-et-Garonne – CCI : un nouveau DG

Le président de la CCI 47, Frédéric Péchavy, a présenté le nouveau directeur général de la structure : Yannick Villeneuve. Il succède à Thierry Lassagne pour un changement dans la continuité.

CCI

Frédéric Péchavy serrant la main de Yannick Villeneuve © Julien Mivielle - La Vie Economique

Dans les locaux estillacais de la CCI 47, le mot révolution n’est clairement pas à l’ordre du jour. Depuis le départ de Thierry Lassagne vers le groupe d’expertise-comptable @com, l’heure est à la constance avec l’arrivée de Yannick Villeneuve. L’homme, originaire du Sud-Ouest, connaît bien le Lot-et-Garonne pour y avoir exercé pendant 15 ans, dans la banque notamment. Doté d’un profil financier, il aura pour première mission de développer le modèle économique de la chambre consulaire. En effet, la CCI 47 a vu ses dotations de l’État divisées par 2 : de 4 millions à 2 millions d’euros annuels. La conséquence directe de cette cure d’austérité est la fonte des effectifs de 50 à 27 salariés. Yannick Villeneuve a donc la difficile tâche d’inverser cette tendance : « Nous avons un budget de 2,6 millions d’euros avec 600 000 euros de ressources propres provenant de la vente de nos services. Nous sommes dans l’obligation d’aller chercher notre autonomie financière par nous-mêmes. Je souhaite continuer de développer cette activité marchande notamment au travers des accompagnements que nous pouvons proposer comme sur la RSE ou l’énergie. C’est possible car nous sommes le point d’entrée de l’écosystème économique que ce soit pour l’industrie, le commerce et les services ». L’objectif serait d’atteindre et de dépasser le million d’euros annuels.

SOUTIEN DES PROJETS STRUCTURANTS

Le deuxième point de la feuille de route du nouveau directeur concerne la participation et l’appui aux projets structurants du territoire. Le Pont de Camélat est bien sûr très attendu pour toutes les entreprises villeneuvoises et de l’Ouest Agenais. La fin des travaux est prévue au printemps 2024. Ensuite, c’est la gare LGV qui est également plébiscitée et soutenue par la CCI 47. Si son horizon est plus lointain (2032), le début des travaux est programmé pour l’année prochaine. Enfin, Yannick Villeneuve a rappelé l’implication et l’investissement de la chambre au sein du Technopôle Agen Garonne. En plus d’un incubateur d’entreprises et de son école Sud Management, ce sont les locaux mêmes de la CCI 47 qui déménageront sur le Technopôle en 2025 pour en faire un lieu de rencontre et de créativité économique. Le troisième point de la feuille de route directoriale : accompagner le développement économique sur l’ensemble du territoire lot-et-garonnais dans toutes ses composantes, le reproche étant souvent fait à la CCI 47 d’être un peu trop « agenaise ».

CCI

© Julien Mivielle – La Vie Economique

L’AGROPOLE 3 À VILLENEUVE-SUR-LOT

L’annonce n’était pas à l’ordre du jour de la présentation du nouveau directeur général et de sa feuille de route, pourtant elle est tout sauf anodine. Une Agropole 3 devrait voir le jour à Villeneuve-sur-Lot d’ici fin 2024. À la suite de l’inauguration d’Agropole Confluence à Damazan, les acteurs publics locaux ont ainsi saisi la perche lancée par le président de la Région, Alain Rousset, qui avait proposé de nouveaux essaimages du concept d’Agropole dans le département. Une déclaration aussitôt mise en musique avec ce projet villeneuvois qui devrait concerner la transformation des produits agricoles et la mise à disposition d’outils techniques et d’accompagnement humain. « Sans faire de politique, il faut bien avouer que Guillaume Lepers est un véritable VRP de son territoire. Quand il y a une volonté politique d’un élu sur l’économie, on se doit de répondre présent », a expliqué Frédéric Péchavy. Et le président de la CCI 47 d’ajouter : « Nous ne sommes pas la chambre de l’Agenais, nous sommes la chambre du Lot-et- Garonne ». Le mot de la fin revint au directeur nouvellement installé : « Nous avons beaucoup de choses à faire, c’est captivant ! ».

YANNICK VILLENEUVE : CV EXPRESS

55 ans, originaire du Gers

1992-1997 : chargé d’affaires à la Banque populaire à Villeneuve-sur-Lot

1997-1999 : chargé d’audit à Paris au sein du groupe Banque populaire – Caisse d’Épargne

1999-2003 : directeur de l’agence Banque populaire à Agen

2003-2019 : direction financière au sein du groupe Banque populaire – Caisse d’Épargne dans les Midi-Pyrénées

2019-2023 : directeur financier de Reden Solar

2 novembre 2023 : directeur général de la CCI 4