Couverture du journal du 22/05/2024 Le nouveau magazine

Lot-et-Garonne – La communication par le cocktail

Un couple d’entrepreneurs qui s’est rencontré à Paris a fait le choix de s’installer dans le Sud-Ouest tout en développant une activité économique au rayonnement national.

Sophie et Guillaume. communication

Sophie Azzopardi et Guillaume Sereau créateurs de l'agence « La Tulipe » Julien Mivielle – LA VIE ECONOMIQUE

Tout a commencé dans un bar. C’est le genre de début qui laisse souvent présager d’une suite cocasse. Et pourtant, après la rencontre de Guillaume et Sophie autour d’un verre, c’est tout autant une histoire d’amour qu’une aventure entrepreneuriale qui a démarré.

LES ATTENTATS ET LE COVID À AFFRONTER

Après être passé par l’école hôtelière de Glion, Guillaume Sereau crée son propre bar « Fanfan by la Tulipe » à la Butte- aux-Cailles. Sophie Azzopardi est alors maître de conférences, en linguistique. Rapidement, elle s’implique auprès de Guillaume dans son agence « La Tulipe ». La vague d’attentats de 2015 marque un coup d’arrêt pour le tourisme qui provoque une baisse de 50 % du chiffre d’affaires. Le couple de trentenaires ne se décourage pas pour autant et lâche le bar pour privilégier l’activité événementielle : traiteur et surtout cocktail avec 250 m2 de laboratoire en région parisienne. C’est la crise sanitaire qui viendra imposer un choix de vie tout autant qu’une nouvelle orientation professionnelle.

« Tout s’est arrêté d’un coup avec le Covid », se rappelle Sophie. Fin 2020, ils décident de déménager personnellement et professionnellement dans le Sud-Ouest. C’est en regardant la ligne de train entre Bordeaux et Toulouse qu’ils atterrissent, presque par hasard, à Tonneins, Lot-et-Garonne. « Un choix que l’on ne regrette absolument pas deux ans après », abonde Guillaume.

COCKTAIL RÉUSSI DEPUIS TONNEINS

Aujourd’hui, la Tulipe est une agence de bar qui organise des événements d’entreprises, des ateliers de cohésion d’équipe (team-building) et des prestations pour les marques de spiritueux. Ainsi, ils ont dans leurs clients réguliers des poids lourds du marché : Diplomatico et Fernet-Branca, ce qui ne les empêche pas de travailler également avec des entreprises locales comme les Bergeracois d’Erika Spirit notamment. Un portefeuille de clients qui nécessite beaucoup de déplacements, à Paris souvent, mais également dans les grandes métropoles françaises. Cet important réseau leur permet de développer une activité de consulting, marketing et stratégie auprès des marques de spiritueux. Parallèlement, Sophie et Guillaume ont le projet d’investir dans une marque de gin et de développer la commercialisation de cocktails en fûts sous pression pour les bars. Et ce, toujours depuis Tonneins, bien loin des trépidations de la vie nocturne parisienne.