Couverture du journal du 14/02/2024 Le magazine de la semaine

Parentela – Une plateforme pour la naissance

La naissance est programmée pour ce printemps, mais la start-up est déjà en mouvement. Parentela veut rapprocher parents et futurs parents et professionnels de la périnatalité.

Mélanie Maties et Anne-Sophie Le Pemp, créatrices de Parentela

Mélanie Maties et Anne-Sophie Le Pemp, créatrices de Parentela © SBT - La Vie Économique

Toutes deux ont 33 ans et sont devenues mamans en 2020. Mélanie Maties, psychologue, et Anne-Sophie Le Pemp, passée par la CAF Dordogne, ont imaginé la plateforme qu’elles auraient aimé trouver, un super guide des informations liées à la maternité et à la parentalité. « Avec notre parcours, nous connaissons les services d’accompagnement des professionnels de santé et du bien-être, souvent peu visibles car récents. » De quoi alléger la charge mentale des parents.

« Faciliter la vie des parents »

Grâce à leur intégration à H24 (voir article), elles ont réalisé une étude de marché sur les attentes des uns et des autres. Puis une phase test dans le Grand Périgueux a permis de vérifier l’efficacité d’un prototype permettant de prendre rendez-vous en ligne. « 100 rendez-vous ont ainsi été pris auprès de 32 professionnels référencés : psychologues, monitrice portage, conseillère allaitement… Une grande diversité d’approches. » Elles travaillent sur une solution plus performante avec d’autres fonctionnalités : réserver des ateliers collectifs, recevoir du contenu personnalisé, échanger sur un forum. Pour les professionnels, en attente de liens au sein de ce secteur, Parentela facilite le développement d’activités en augmentant la visibilité et la mise en réseau, et l’agenda en ligne.

Un marché dynamique

Au regard du nombre croissant de professionnels et de l’intérêt pour les pratiques bien-être, le duo observe « qu’aucun outil ne répond à l’ensemble des besoins ». Le déploiement national est prévu sur cinq ans à partir du lancement officiel en Dordogne, en avril, « avec l’objectif d’atteindre 5 % des spécialistes en périnatalité et parentalité ». Un scénario prudent pour ce modèle qui repose sur l’abonnement des professionnels. Les deux fondatrices, entourées de talents locaux, ont obtenu la prestation tremplin innovation de BPI France et de la Région. Fortes de l’impact social positif et du caractère innovant de leur solution, elles ont été sélectionnées sur We Do Good, investissement en ligne qui fonctionne avec des royalties. « Chaque trimestre, pendant 5 ans, l’investisseur reçoit un pourcentage de notre chiffre d’affaires. 5,8 % du CA seront reversés ainsi. » Elles ont apporté 80 000 euros en propre et espèrent recueillir une somme équivalente. Après leur prestation remarquée lors de la Soirée Investisseurs, d’autres entrées au capital pourraient renforcer cette campagne participative.