Couverture du journal du 22/09/2021 Consulter le journal

[ Dordogne ] Le programme d’aménagement fibre avance

Le Département continue de déployer la fibre optique dans les zones où aucun opérateur n’a prévu de le faire sur fonds propres, alors que la couverture en très haut débit de tous les territoires, y compris ruraux, figure parmi les priorités du plan France Relance.

© D. R.

Le plan fibre se poursuit en Dordogne. Le Département continue de déployer la fibre optique dans les zones où aucun opérateur n’a prévu de le faire sur fonds propres, alors que la couverture en très haut débit de tous les territoires, y compris ruraux, figure parmi les priorités du plan France Relance. C’est le Syndicat Mixte Périgord Numérique (SMPN) qui réalise ce réseau 100 % public (RIP) prévu pour raccorder 287 000 locaux à la fibre optique FTTH d’ici 2025.

Après une première phase de montée en débit et de construction de près de 75 000 prises, le Département engage aujourd’hui la seconde, de près de 154 000 prises réparties par lots. Après une première mission en août 2017, portant sur un réseau public FFTx de 35 000 prises, Sogetrel* a remporté, au sein d’un groupement, ce marché de conception-réalisation d’un réseau FTTH comprenant l’installation de 14 000 nouvelles prises dans la zone sud-ouest de la Dordogne.

Le leader français de l’aménagement numérique des territoires va ainsi construire 40 % du lot attribué à son groupement. Pour ce déploiement d’envergure en zone principalement rurale, qui représente 2 900 km de fibre optique nécessitant d’importants travaux de génie civil et aériens, l’entreprise* s’est engagée à offrir l’accès ou le retour à l’emploi de personnes rencontrant des difficultés sociales ou professionnelles particulières à raison de 12 500 heures d’insertion par an, ce qui représente l’équivalent de 7 personnes à temps plein sur 4 ans pour le groupement.