Couverture du journal du 06/06/2024 Le nouveau magazine

Sa société du spectacle

Fort de son expérience dans la formation et le coaching, Xavier Vanderhaegen, basé à Bergerac, a créé une conférence-spectacle, " Et si on changeait ?" qui séduit de plus en plus les entreprises.

Xavier Vanderhaegen ©Loïc Mazalrey - La Vie Economique

Le théâtre ou les affaires ? À 49 ans, Xavier Vanderhaegen n’a toujours pas choisi son camp et tant mieux. Coach pour dirigeants de PME, il est également l’auteur et l’interprète principal de « Et si on changeait ? », une conférence-spectacle sur le changement qui s’adresse aussi bien aux entreprises qu’au grand public. « Je navigue entre les deux activités qui ne sont pas si éloignées l’une de l’autre», déclare ce touche-à-tout qui a trouvé là un moyen de faire taire la routine au travail. « J’ai toujours occupé deux postes, dont celui de chef de ma propre entreprise, en même temps, mais là, je dois dire que je n’ai pas le temps de m’ennuyer une seule seconde », confesse celui qui passe désormais autant de temps sur scène qu’au bureau.

Il a exercé mille métiers

On savait l’homme amateur de défis, ne serait-ce parce qu’il a emménagé à Bergerac avec femme et enfant « sans avoir même vu la maison où il allait vivre ». « Je n’avais pas plus d’idées sur l’emploi que j’allais pouvoir occuper et j’ai trouvé un travail quinze jours après mon installation dans le social », aime à raconter celui qui a exercé mille métiers, de technicien en environnement à serveur, en passant par chanteur de bar ou chauffeur de PDG. Reste qu’il en a surpris beaucoup en montant seul sur scène avec son spectacle. D’aucuns l’avaient déjà vu au théâtre ou dans l’école d’improvisation « Rebonds » qu’il coanimée entre 2010 et 2014 à Bergerac. Mais de là à l’imaginer s’offrir un seul-en-scène, il y avait un monde. « Je n’y ai vu personnellement qu’une suite logique à ce que je faisais déjà, mais je peux comprendre que certains qui m’ont connu à la Maison de l’emploi au Syndicat mixte des déchets, aient tiqué en voyant ma tête en gros sur l’affiche », concède le quadragénaire qui a fait salle comble le soir de la Première.

« Beaucoup doutaient de ma capacité à remplir les 600 places du centre culturel de Bergerac, mais j’ai bossé dur »

En prise directe avec l’humain

« Beaucoup doutaient de ma capacité à remplir les 600 places du centre culturel de Bergerac, mais j’ai bossé dur avec une équipe d’une dizaine de bénévoles pour communiquer autour du spectacle et les gens sont venus », se remémore l’intéressé pour qui « tout est parti d’une intuition ». « Notre pays est l’un des plus dépressifs en Europe. À mon échelle, je me suis interrogé : « Qu’est-ce que tu sais faire pour remonter le moral des troupes » ? Le tout avant de me dire « Fais ta part ! », glisse Xavier Vanderhaegen. Le reste est venu tout seul : « Toutes les anecdotes que je partage dans le spectacle proviennent de mes différentes expériences professionnelles », poursuit l’artiste qui n’a pas eu à se creuser la tête pour être juste. « Le coaching et la formation m’ont mis directement en prise avec l’humain », rappelle-t-il.

©Editions Gereso

©Editions Gereso

Le format est très prisé des entreprises

Quatre ans après son lancement, « Et si on changeait ! » continue de séduire les entreprises. Rigueur, implication, résistance au changement… Grâce à son humour et une gestuelle impeccable, le Bergeracois a le pouvoir de rendre digeste des notions qui le seraient sans doute moins avec un conférencier classique. « La forme plaît beaucoup. Le stand-up a quelque chose de divertissant », note le quadragénaire qui intervient désormais dans des séminaires où sont passés avant lui un Mike Horn ou un Bernard Hinault. « Beaucoup de sportifs viennent parler en entreprise de leur expérience. N’ayant aucune qualité dans le domaine, je puise dans mon expérience théâtrale pour dialoguer avec mon public », plaisante celui s’impose néanmoins une préparation mentale et physique avant de partir sur les routes. Le stand-up a beau être une seconde nature chez lui, l’exercice n’en reste pas moins énergivore. Surtout s’il dure plusieurs semaines, voire plusieurs mois.

 Un livre pour prolonger le plaisir du spectacle

De sa conférence-spectacle, Xavier Vanderhaegen a tiré un livre baptisé On a toujours fait ça ! Et si on changeait ? (Editions Gereso). Il y développe les grands thèmes de son spectacle tout en cherchant à créer un lien privilégié avec le lecteur, invité à déposer sur le papier ses propres réflexions au fil des pages. « J’ai mis à profit la période de la pandémie pour rédiger le livre dont je repoussais sans cesse l’écriture pour des raisons pas toujours valables », sourit le coach. « J’ai essayé de rendre le propos le plus fluide possible comme il est dans le spectacle tout en prenant soin de bien sourcer mon travail », indique-t-il. Le bouquin a fait mouche. Publié une première fois à compte d’auteur, il a été réédité récemment par la maison d’édition Géréso (1). « J’assume le côté Feel Good du livre à 100 % », sourit le coach devenu pro du « stand up ».