Couverture du journal du 05/10/2022 Consulter le journal

Dordogne : sécurité renforcée sur les chantiers

Le Conseil départemental, tout comme celui du Lot, expérimente un dispositif innovant pour sécuriser les zones de chantiers routiers. Cette signalisation surprenante peut se décliner dans d’autres situations.

Chantiers

Jean-Michel Magne, vice-président du Département de Dordogne © SBT

De nouvelles silhouettes vont apparaître en février sur les routes de Dordogne pour attirer l’attention des usagers sur les lieux d’interventions et de chantiers des équipes techniques départementales. Ces modules, qui peuvent rappeler en XXL des jouets bien connus des enfants, n’ont rien du gadget car ils sont destinés à sécuriser des zones où les agents sont régulièrement mis en danger par des incivilités. Ces nouveaux compagnons et gardes du corps embarqueront en renfort du matériel standard habituel (triflash, feux clignotants, panneaux verticaux).

SILHOUETTES DE 1,90 M VISIBLES À 250 MÈTRES

Les silhouettes de 1,90 m de haut et 27 kg sont visibles à 250 m, elles sont modulables et peuvent s’assembler pour un barriérage. Elles existent aussi en blanc et en rouge, mais le Département a choisi de miser sur l’orange, pour évoquer les travaux, et le bleu cher aux forces de l’ordre. La forme et le gabarit, les couleurs choisies, les bandes réfléchissantes sont étudiés pour freiner les ardeurs des automobilistes qui passent trop près et trop vite, ajoutant parfois quelques noms d’oiseaux en direction des agents en opérations d’élagage, de fauchage ou de curage de fossés. Des plaintes ont déjà été déposées après des incidents et des accidents (camion plateau percuté par l’arrière, par exemple) ont eu lieu sur les axes les plus sensibles, la D939 Angoulême-Périgueux ou encore la 6089 Périgueux-Terrasson.

« Nous allons tester cette solution pour repousser les comportements inappropriés sur les zones de chantiers », indique Jean-Michel Magne, vice-président du Département chargé des routes et des mobilités. La collectivité a fait l’acquisition de six dispositifs et envisage d’équiper ses huit unités d’aménagement, après évaluation : un retour d’expérience sera partagé avec le concepteur pour vérifier les changements de comportements et faire évoluer le procédé si besoin.

INNOVATION DANS LE LOT ET LA DORDOGNE

Ce nouveau dispositif de signalisation a été mis au point, testé et breveté il y a trois ans par l’entreprise I.D.O., créée à Souillac par Olivier Doucet, personnellement sensibilisé aux violences routières. Le Lot et la Dordogne sont les premiers départements à se munir de cette innovation bien visible et dissuasive. La direction des routes périgourdine emploie 535 personnes et ce choix est bien accueilli par les services concernés. Ces modules ont aussi vocation à être positionnés dans d’autres contextes accidentogènes ou sensibles, sorties d’école, abords de manifestations. Ils peuvent également matérialiser l’accès à un hôpital ou l’implantation d’un défibrillateur.

Annonces légales

Vos annonces légales au meilleur prix dans toute la France.

Avocats, Notaires, Experts-comptables

Particuliers et Entrepreneurs

Formalités juridiques

Soulagez vos équipes et libérez du temps pour des travaux à forte valeur ajoutée

Vos formalités juridiques

Sujets de l'article