Couverture du journal du 13/10/2021 Consulter le journal

La Ferme de Garonne à Agen : SOS d’un commerce en détresse

C’est la triste histoire d’un jeune ménage qui se débat dans un marasme financier et qui crie haut et fort que La Ferme de Garonne, sise en zone sud d’Agen, qu’il a rachetée au printemps dernier, est ouverte. Avec le confinement, Karine et Thierry Colin, les gérants, se battent pour leur survie.

COMMERCE FERME DE GARONNE

La Ferme de Garonne est ouverte en « Click and Collect » toute la semaine © D. R.

Les réseaux sociaux ne bruissent que de cette histoire. Ce n’est hélas pas une success story à la Cabrel. Saison 1 : fin 2016, Jean-Pierre Zorzi et son fils Maxime ouvrent La Ferme de Garonne en zone Sud d’Agen. Outre les légumes de leur exploitation de Guiral au Passage-d’Agen, ils proposent dans leur magasin des produits en circuit court de producteurs locaux (ou des départements voisins). Saison 2 : printemps 2020, la famille Colin quitte les Deux-Sèvres où ils étaient gérants de superette et débarquent en Lot-et- Garonne. Ils ont racheté le magasin un mois avant le premier confinement. L’affaire s’est faite par le biais d’un agent d’affaires. Stupeur à l’arrivée : la Ferme de Garonne est en réalité fermée depuis six mois et les anciens propriétaires et exploitants agricoles qui devaient les approvisionner ont mis la clé sous la porte. Les époux Colin ne se découragent pas. Ils cherchent de nouveaux petits producteurs locaux pour redémarrer l’activité mais un mois plus tard, confinement. L’été ne leur permet pas réellement de se relever. Pour les anciens clients, la boutique est fermée. Pas le temps ni les moyens de faire de la publicité pour annoncer la réouverture, qu’arrive l’actuel confinement ! Les commerces « non essentiels » de la Zac étant fermés, pas beaucoup de clients potentiels passent par là !

Les époux Colin ont lancé un SOS sur deux groupes Facebook locaux. Miracle : des clients reviennent

Aussi, pour ne pas sombrer dans le fatalisme, Karine Colin a-t-elle courageusement lancé le week-end du 15 novembre, un SOS sur deux groupes Facebook locaux. Premier miracle : quelques clients sont revenus. Le bouche à oreille devrait faire le reste : La Ferme de Garonne est ouverte en « Click and Collect » toute la semaine ! Qu’on se le dise, le moral remonte un peu d’autant que la saison se prête aux potimarrons, betteraves du coin, pommes de terre, choux, carottes… Mais aussi aux confitures de Bias, au miel de Laplume, aux merveilles de Valérie, aux fromages du Temple-sur-Lot, aux pâtes de Patrick Cadix, à la bière artisanale made in 47. Sans oublier les champignons ! Thierry Colin se frotte le front. Il se dit d’un caractère peu anxieux. Il se retrousse les manches, ne compte pas ses heures, est très courageux ! Ne pas renoncer, jamais.