Couverture du journal du 17/07/2024 Le nouveau magazine

Tonneins – HN Soudure croît !

Loin des discours alarmistes sur la désindustrialisation de la France et le manque d’attractivité des zones rurales, Hugo Noël et Antoni Favrot ont développé en 2 ans une TPE de référence en sous-traitance industrielle : HN Soudure.

HN Soudure

Antoni FAVROT et Hugo NOËL, créateurs de HN Soudure avec leur modèle de brasero. © Julien Mivielle - La Vie Economique

À 26 et 30 ans, Hugo et Antoni ne correspondent pas au profil type de l’entrepreneur industriel. Tous les deux issus de la région parisienne, ils décident de changer de vie pour s’installer dans le Sud-Ouest en 2016 et en 2019. Ils ne se connaissent alors pas et se rencontrent à l’occasion du déjeuner alors qu’ils travaillent chacun de leurs côtés pour des entreprises différentes. « Le hasard fait parfois bien les choses », avoue Antoni dans un sourire. Hugo est le premier à sauter le pas en créant son entreprise en avril 2022 à la pépinière Eurêka de Tonneins. Malgré son manque de notoriété, sa compétence sur ses premiers chantiers fait le tour du milieu industriel et il conquiert rapidement la confiance des entreprises du secteur. Tant et si bien qu’il est vite débordé et s’associe en octobre 2022 avec Antoni. Le duo, atypique mais complémentaire, continue de renforcer sa réputation. Ils s’agrandissent rapidement, louent de nouveaux locaux et embauchent régulièrement. Fin 2023, ils quittent la pépinière et s’installent à Tonneins dans un bâtiment de 600 m2 avec 700 m2 à l’extérieur. Ils sont à présent 6 : les 2 associés Hugo et Antoni, 2 salariés et 2 apprentis. La croissance est fulgurante et quand on leur demande ce qu’ils ressentent aujourd’hui, Hugo répond avec modestie : « On est très heureux et fiers de voir où nous en sommes ».

Sous-traitance de pointe et brasero

En à peine 2 ans, la liste des entreprises pour lesquelles HN Soudure a œuvré est impressionnante : Eiffage, Vinci, Spie, JLG, CSA Creuzet, Valoregen, Biopress, Babock Wanson et Serra-Gillet entre autres. Les compères ont même réalisé des barrières de sécurité pour les JO de Paris et pour le Grand Prix de Formule 1 à Monaco. Une liste qui suscite le respect pour un duo qui n’a même pas 30 ans et 2 ans d’activité. Leur dernier projet est le lancement d’un brasero en partenariat avec l’agence d’événementiel T&T Loc. Il s’appellera Tiapé et sera bientôt disponible. Une création qui confirme leur ancrage local allié à un savoir-faire reconnu. Il est difficile de dire jusqu’où iront ces deux-là tant le chemin parcouru est remarquable. Eux-mêmes ne le savent pas et ne se posent pas vraiment la question. Une insouciance qui est peut-être la clé du succès.

HN Soudure

© Julien Mivielle – La Vie Economique