Couverture du journal du 22/05/2024 Le nouveau magazine

Tourisme d’affaires : le MEETT s’impose

Troisième plus grand Parc des expositions - Centre de congrès français (hors région parisienne) avec 80 000 m2 de surface, le MEETT est devenu en moins de 3 ans un acteur majeur de l’événementiel en France. Le site toulousain pourrait encore prendre de l’ampleur dans les années à venir.

MEETT

© Toulouse events

Chahuté à ses débuts par la crise sanitaire, le MEETT, nouveau Parc des expositions et Centre de congrès de la métropole toulousaine, est devenu depuis son ouverture en septembre 2021 « une véritable locomotive du tourisme d’affaires toulousain », se félicite Toulouse Événements, la filiale de GL Events en charge de l’animation du site. Pas moins de 86 événements se sont ainsi tenus au MEETT en 2023, soit 21 % de plus qu’en 2022. Le site a réalisé en 2023 un chiffre d’affaires 68 % supérieur à celui que réalisait son prédécesseur : l’ancien parc des expos situé sur l’île du Ramier à Toulouse.

Plus de 700 000 visiteurs en 2023

En 2023, par moins 700 000 visiteurs se sont rendus à un salon organisé au MEETT. Un succès qui s’explique notamment par une programmation en développement : neuf nouvelles manifestations sont ainsi venues compléter le programme de 2022, notamment le Salon Occ’Ygène porté par Toulouse Événements. Reconduit en 2024, ce salon du tourisme, des loisirs et de la randonnée se tiendra du 1er au 3 mars. « Nous avons un rôle d’animateur du territoire. Nous avons par conséquent à cœur de créer des événements, quitte à prendre des risques », déclare Olivier Chanelle. Le directeur général de Toulouse Événements annonce d’ailleurs vouloir créer un nouvel événement d’envergure chaque année au MEETT. Pour 2024, il s’agira du Toulouse Space Festival : un rendez-vous inédit sur le spatial à destination du grand public qui devrait faire venir 15 000 personnes du 24 au 26 mai.

© Adrien Nowak - La Vie Economique

© Adrien Nowak – La Vie Economique

Des événements d’envergure

Autre moment fort en 2024 : l’accueil du Congrès de la société francophone du diabète et ses 3 500 participants. « Il s’agit d’un très grand congrès médical qui va nous permettre de nous faire connaître de ce secteur. » Car pour le MEETT, il n’y a pas de meilleure publicité que celle faite par les organisations clientes. « En 2023, nous avons accueilli le congrès des Sapeurs-pompiers. La CCI a réalisé un sondage auprès des participants, et les retours ont été dithyrambiques », se réjouit Olivier Chanelle.

Les Pro-Days constitueront également un des temps forts de l’année. « Il s’agit du salon professionnel du vélo qui se tient habituellement à Paris. Jeux olympiques obligent, il a fallu déplacer le rendez-vous cette année. Nous étions notamment en compétition face à Lyon ou encore Bordeaux, et c’est nous qui avons gagné le contrat », déclare le directeur général. Plus de 7 000 visiteurs venus de toute la France sont ainsi attendus au mois de juin.

Un Centre de conventions plus chaleureux

Autre source d’optimisme pour 2024 : la fin des aménagements réalisés dans la partie Centre de conventions et de congrès. Plus de 800 000 € ont été investis en 2023 dans les espaces du « Niveau 1 » afin de proposer un accueil sur-mesure pour les évènements de taille modérée. « Nous avons écouté les retours de nos premiers clients qui attendaient un environnement plus chaleureux. Nous les avons invités le 6 février à découvrir ce nouveau Niveau 1, réagencé, dans lequel nous avons mis de la moquette, des bardages en bois, des lumières plus chaudes, des plantes ou encore des rideaux », explique Olivier Chanelle.

© BULLITT

© BULLITT

Bientôt un hôtel in situ

Si l’année 2024 s’annonce sous les meilleurs auspices, Olivier Chanelle est encore plus ambitieux pour la suite. Ainsi, 126 nouveaux dossiers sont déjà programmés d’ici à 2032. Et le MEETT veut voir encore plus grand. « Aujourd’hui, nous sommes encore handicapés par l’absence d’un hôtel in situ. Ce manque d’hébergements nous empêche de capter certaines opportunités car nous ne sommes pas capables de répondre à tous les critères des cahiers des charges. Mais nous sommes optimistes pour l’avenir : nous espérons l’ouverture d’un hôtel pour 2026. » La LGV entre Bordeaux et Toulouse devrait également constituer un nouvel argument en faveur de la tenue d’événements au MEETT.

« Nous espérons l’ouverture d’un hôtel pour 2026 »

À la recherche de nouveaux espaces

Le sourire est retrouvé chez Toulouse Événements, après la déception en 2022 de la perte des concessions à Toulouse de l’espace Vanel (dernier étage de la médiathèque de Toulouse) et du Centre de congrès Pierre-Baudis au bénéfice de Toulouse Congrès. « Nous nous concentrons aujourd’hui pleinement sur la satisfaction de nos clients au MEETT », confie Olivier Chanelle. Si Toulouse Événements ne gère aujourd’hui plus que le MEETT, l’entreprise reste toutefois à l’affût des opportunités. « Nous regardons les sites existants ou que l’on pourrait réhabiliter. Un nouvel espace dans Toulouse serait idéal pour compléter notre offre ».