Couverture du journal du 06/04/2024 Le nouveau magazine

Dordogne – Aide à domicile en quête d’employés

Le Conseil départemental et Pôle emploi ont noué un partenariat pour répondre à l’enjeu du vieillissement de la population périgourdine et à l’accroissement des besoins en personnel dans le secteur de l’aide à domicile.

aide à domicile

© shutterstock

La Dordogne recense 52 services d’aides à domicile (18 publics, 21 associatifs et 13 privés) répartis sur l’ensemble du département. Ce secteur ne parvient pas à recruter. Les interventions des services prévues dans les plans d’aide établis au titre de I’APA et de la prestation de compensation du handicap représentent l’équivalent de 1 157 équivalents temps plein, mais plus de 20 % des heures prescrites dans les plans d’aide au titre de l’APA ne peuvent être effectuées faute de professionnels disponibles.

ATELIERS ET IMMERSION

Le Département et Pôle Emploi travaillent ensemble avec les employeurs pour déployer des mesures concrètes de recrute- ment, de promotion des métiers et d’accompagnement. Des ateliers « Recruteurs » sont mis en place pour que les structures connaissent et utilisent des services et mesures mis à leur disposition par Pôle Emploi : espace recrutement sur Poleemploi.fr, période d’immersion, action de formation préalable au recrutement ou préparation opérationnelle à l’emploi individuelle. Des ateliers de découverte de la méthode de recrutement par simulation (MRS) ouvrent à des sessions de recrutements MRS pour les structures volontaires. Un répertoire des structures et de leurs pratiques de recrutement est conçu à destination des professionnels de Pôle Emploi pour guider et conseiller les demandeurs d’emploi.

PREMIERS RÉSULTATS ET PROMOTION

Ces premières actions devraient permettre de pourvoir davantage d’offres d’emplois cette année et de former davantage de personnes, via les différents dispositifs proposés par Pôle Emploi. Ainsi, sur les 20 structures d’aide à domicile qui ont souhaité bénéficier des ateliers sur la méthode de recrutement par simulation, 11 l’ont expérimentée dès le mois de juin. Et 19 personnes, soit près d’un candidat sur deux, ont été embauchées par cette voie.

Les difficultés demeurent et le partenariat va s’inscrire dans la durée pour proposer des solutions aux services et aux usagers. Avec la promotion d’opération comme #TOUSMOBILISES portée par Pôle Emploi pour accompagner le plan de relance, la création de vidéos pour communiquer sur les métiers de l’aide à domicile à travers les réseaux sociaux et les lieux d’accueil du public.

Ce qui a déjà été fait

Le Département a financé des véhicules de service pour les intervenants des services volontaires, avec une dotation progressive en 2022 et 2023 (4 millions d’euros par an). Il a pris en charge des revalorisations salariales pour le secteur public et associatif (5 millions d’euros, avec une compensation partielle de l’État). Un nouveau modèle de financement permet d’éviter que ces mesures favorables aux salariés pèsent sur le coût du service restant à la charge des usagers.