Couverture du journal du 22/05/2024 Le nouveau magazine

Bidart – Engagées pour le climat

La Convention des entreprises pour le climat faisait étape à Bidart au siège du groupe Voltaire. L’ambition de cette association d’intérêt général est d’engager une centaine d’entreprises de la région vers la transition écologique.

Géraldine Gilmas, Brice Goguet, Aurèle Gaüzere, Convention des entreprises pour le climat, Bidart

Géraldine Gilmas, Brice Goguet et Aurèle Gaüzere © V.Biard

Une trentaine de responsables d’entreprises ont assisté à la réunion d’information de la Convention des entreprises pour le climat Nouvelle-Aquitaine organisée le 7 juillet dernier au siège du groupe Voltaire à Bidart. Ils ont été accueillis par Brice Goguet, dirigeant de cette sellerie haut de gamme (voir LVE n°) et par Géraldine Gilmas, directrice en charge de la RSE de cette entreprise leader ainsi que par Aurèle Gaüzere, relais de l’association au Pays basque. Après une première édition nationale organisée de décembre 2021 à juillet 2022, cinq conventions territoriales ont été créées. La Nouvelle-Aquitaine relève maintenant ce défi avec un lancement programmé à Bordeaux le 13 septembre prochain.

Rendre irrésistible la bascule de l’économie extractive vers l’économie régénérative avant 2030

De l’économie extractive vers l’économie régénérative
La première Convention des entreprises pour le climat avait réussi à mobiliser 150 dirigeants et dirigeantes d’entreprises dont sept représentants de la Nouvelle-Aquitaine. « Rendre irrésistible la bascule de l’économie extractive vers l’économie régénérative avant 2030 » est la raison d’être de cette association d’intérêt général. S’engager au sein de la Convention des entreprises pour le climat au plan national comme au plan territorial demande une réelle disponibilité pour une entreprise. Ses responsables devront assister à six sessions thématiques d’une à deux journées au cours d’un programme d’accompagnement de neuf mois.

Intelligence collective et livrables concrets
La méthodologie de la Convention des entreprises pour le climat est l’organisation de parcours de transformation structurés en sessions thématiques mobilisant l’intelligence collective pour produire des livrables concrets. Plus que le climat qui monopolise le débat, le sujet est celui des limites planétaires en termes de biodiversité, d’affectation des sols, de pollutions, de cycle de l’eau… L’idée est de faire rentrer les modèles d’affaires à l’intérieur des limites planétaires en allant au-delà de la réduction d’impact ou même du « net zéro ». L’objectif est la régénération des écosystèmes en s’appuyant sur des formes nouvelles et élargies de coopérations entre acteurs d’un même territoire. Une quarantaine d’entreprises se sont déjà engagées en Nouvelle-Aquitaine et le Pays basque particulièrement bien représentés

Feuille de route à horizon 2030
Lors des sessions, le principe est de bénéficier des meilleurs experts sur chaque thématique abordée par le programme avec un cadre garantissant la confidentialité des débats. Chaque Convention des entreprises pour le climat s’engage à produire un livrable qui sera rendu publique. Il s’agit une feuille de route à visée régénérative à horizon 2030. L’adhésion à l’association s’échelonne de 2 000 euros pour une TPE à 7 000 euros pour une très grande entreprise soit de 800 à 2 800 euros après défiscalisation. Une quarantaine d’entreprises se sont déjà engagées en Nouvelle-Aquitaine avec le département de la Gironde et le Pays basque particulièrement bien représentés. Reste à convaincre encore au moins une quarantaine de dirigeants et dirigeantes d’ici septembre.

 

6 sessions en Nouvelle-Aquitaine

« Constat et monde d’après » les 13 14 octobre 2023
La difficile prise de conscience du constat du dépassement des limites planétaire, de l’impasse de notre modèle de développement et de la nécessité de se réinventer.

« Nouveau cap vers le régénératif » les 8 & 9 décembre 2023
Questionner sa raison d’être, comment réintégrer son activité, son modèle dans les limites planétaires et comment devenir éco-compatible ?

« Entreprendre avec le vivant » le 26 janvier 2024
Reconnecter son cœur business avec le vivant, explorer un nouveau récit et son cap à visée régénérative.

« Nouvelle boussole » le 15 mars 2024
Créer de la valeur environnementale et sociale, réinventer sa performance et la mesurer. Indicateurs et partage de la valeur.

« Coopérer avec ses écosystèmes » le 30 avril 2024
Sensibiliser, mobiliser et embarquer toutes les parties prenantes internes et externes et s’ouvrir à d’autres coopérations sur le territoire.

« Prendre son envol » les 13 & 14 juin 2024
Finaliser les feuilles de route, les projets coopératifs territoriaux et célébrer la fin du parcours et l’envol vers ce nouveau chemin.