Couverture du journal du 06/04/2024 Le nouveau magazine

Camping des 3 Vallées : Cap vers l’indépendance énergétique

Avec près de 500 emplacements et dix espaces aquatiques, ce camping quatre étoiles d’Argelès-Gazost vient d’opter pour un équipement électrique à la carte, un projet d’envergure mené par trois filiales du groupe EDF.

Camping des 3 vallées

Le camping Yelloh Village des 3 Vallées comporte 10 bassins à chauffer. ©D.R

Des champs agricoles où se prélassaient les troupeaux, il ne reste pas grand-chose. Hormis les souvenirs de Roger Mounard, difficile d’en trouver un écho dans le petit paradis que forme le camping Yelloh Village les Trois Vallées. C’est pourtant bien ici que le lait qui servait à la fabrication de yaourts était produit jusqu’en 1984, date à laquelle le dirigeant a souhaité arrêter cette activité familiale pour donner vie à son rêve, ouvrir un camping. Avec les sommets d’Argelès-Gazost en toile de fond, celui-ci est certainement un des plus beaux du département et depuis 40 ans, il n’en finit pas d’évoluer pour conserver cette place de choix. L’année 2023 est celle de la plongée dans une énergie auto-produite et maîtrisée, avec 14 hectares et dix bassins à chauffer, ce grand saut dans le bain du bas carbone prend tout son sens.

3 FILIALES EDF DANS LE PROJET

Le chantier aura duré trois mois et si dans la façon de le réaliser, il n’a rien d’exceptionnel, pour les filiales EDF Enr, Dalkia Electrotechnics et Izivia du groupe EDF le fait d’avoir « eu une totale confiance pour le mener dans sa totalité » est encore assez rare pour être souligné comme le précise Stéphane Brugat. Chef de projet qui a piloté la mise en œuvre, le responsable de développement EDF Commerce Sud-Ouest revient sur ses différentes étapes : « Il a d’abord fallu renforcer le réseau électrique parce que le camping va développer de nouveaux services pour sa clientèle et il avait besoin de plus de capacité ». Un poste de livraison haute tension avec un transformateur de 800 kVA a donc été installé, il permet de raccorder les existants tout en alimentant les nouveaux équipements.

Camping des 3 vallées

© D. R.

UNE AUTOPRODUCTION PHOTOVOLTAÏQUE

Au cœur de ce dispositif, l’installation d’une centrale de production photovoltaïque de 100 KWc qui fonctionne en autoconsommation à 85 %, le reste étant revendu sur le réseau. Un des bâtiments a pu l’accueillir mais le toit a d’abord nécessité une extension de 200 m² pour permettre une puissance maximale : « Elle est raccordée sur les installations électriques du camping et tous les électrons produits seront autoconsommés par les besoins du camping.  Avec 85 %, on peut dire qu’il est autonome en termes de production. Pendant les périodes sans activité, les 15 % qui restent remonteront sur le réseau d’Enedis et seront rachetés par EDF aux conditions contractuelles » explique Stéphane Brugat.

L’année 2023 est celle de la plongée dans une énergie autoproduite et maîtrisée, avec 14 hectares et 10 bassins à chauffer

2 300 CLIENTS EN SAISON

Et enfin pour répondre aux nouveaux besoins de la clientèle, neuf bornes de recharge de 7,4 kilowatts dont une de grosse capacité de 50 Kilowatts en courant continu ont été installées pour les voitures électriques : « Le chantier s’élève au total à 200 000 € dont un peu plus de 100 000 € pour le solaire » souligne Roger Mounard qui, d’après les premiers chiffres estime « qu’il sera amorti » la rentabilité étant déjà très satisfaisante. Sur ces trois thématiques, chaque filiale a apporté son savoir-faire et pour dirigeant, marier développement durable et économies était une évidence : « Les espaces aquatiques, c’est 3000 m² et ils étaient vraiment énergivores. Nous étions au gaz, on est passé aux pompes à chaleur et désormais elles sont alimentées par le solaire. C’étaient surtout les piscines qui m’ont motivé à faire ce changement ». Idéalement chauffées à 28 °, elles s’inscrivent dans une énorme machinerie car le camping c’est 464 emplacements depuis que les places luxe ont transformées le site et 2 300 personnes accueillies en pleine saison.

Camping des 3 vallées

© D. R.

UNE MONTEE EN GAMME AVEC 5 ETOILES

Un véritable petit univers où 100 à 110 saisonniers sont employés en été, illustre dans la liste des lieux d’accueil touristiques de la vallée et membre du club très serré des 12 campings à être, en France, distingué des 5 tentes rouges par le guide Michelin.  Avec ses espaces verts incroyables, son cadre exceptionnel, son restaurant aux produits exclusivement locaux ouvert à tous et des services à mi-chemin entre l’hôtellerie et le camping, il arbore 4 étoiles et s’apprête à monter en gamme le 17 juin prochain : « Mon idée du 5 étoiles était qu’il fallait que ça soit le haut du haut, être à la limite du palace. De plus en plus de beaux campings les ont… et on en fait partie ».  L’été 2023 est décidément celui des nouveautés avec un parc de jeux pour les enfants, d’un site multisports mais aussi d’un quartier premium avec piscine pour les mobil-home.

Fort d’un chiffre d’affaires de 4 millions d’euros, uniquement sur le camping, le camping des Trois Vallées qui a rejoint le groupe Yelloh Village en octobre dernier, n’a pas fini de se développer puisqu’une salle de séminaire devrait voir le jour l’an prochain. De la ferme et de ses 75 vaches laitières, il ne reste vraiment rien, à part Roger Mounard et sa passion pour l’accueil des touristes, aussi grande que son amour pour le territoire qu’il représente à merveille.