Couverture du journal du 10/08/2022 Consulter le journal

Château Montus crée l’événement

Au château Montus, prestigieux cru de Madiran, viticulture et culture font bon ménage. Preuve en est l’organisation d’un spectacle son et lumière ces 15 et 16 juillet, qui devrait attirer de nouveaux visiteurs, par ailleurs toujours plus nombreux.

Alain Brumont et Laurence Brumont, chateau Montus

Alain Brumont et Laurence Brumont @ Vignobles Brumont

A Castelnau-Rivière-Basse, chez Alain Brumont, le pari de l ’œnotourisme est bel et bien engagé.

Le plus célèbre vigneron du Madiran aurait pu se contenter du prestige acquis il y a 40 ans et conforté depuis, mais la réputation des domaines Montus et Bouscassé et de leurs vins se travaille aussi à la source. Durant toute l’année, non seulement plus de 6 000 personnes y sont accueillies pour profiter de visites guidées et du repas à la Table de Bouscassé, mais des événements culturels entre concerts et pièces de théâtre sont également régulièrement proposés. Cette année, Alain Brumont et sa femme Laurence vont encore plus loin avec l’organisation et la coproduction du spectacle son et lumière « Les Nuits impériales au Château Montus », qui sera présenté les 15 et 16 juillet prochains. Ces deux soirées retraçant l’histoire des frères Noguès, qui devraient drainer plus de 1 000 personnes, se veulent « le pendant du Festival de Gavarnie » mais cette fois-ci au nord du département « parce qu’il n’y en a toujours que pour les vallées », précise le viticulteur avec son fameux franc-parler.

Alain Brumont, chateau Montus

Alain Brumont ©E. L-T

DAVANTAGE DE VISITES DEPUIS LA CRISE

Alain Brumont pratique en effet aussi peu la langue de bois que la fausse modestie, conscient de l’excellente notoriété de son vin depuis la cuvée de 1982, puis celle de 1985 qui a propulsé le château Montus dans la cour des plus grands vins mondiaux et a contribué à redorer l’image des vins de Madiran. « Grâce au travail que j’ai fourni pour cette appellation, en 20 ans les prix ont doublé et le prix à l’hectare a augmenté de 30 % », se plaît-il à souligner. Aujourd’hui, l’entreprise affiche, outre une solide réputation, 12 millions d’euros de chiffre d’affaires. Le résultat d’une vision avant-gardiste et de beaucoup de travail au quotidien : les vignobles Brumont emploient pas moins de 50 salariés, sans compter les 150 renforts pour les vendanges.

L’entreprise affiche, outre une solide réputation, 12 millions d’euros de chiffre d’affaires.

Chaque année, environ 1 million de bouteilles sont produites, et malgré ce volume il reste impossible de contenter tout le monde d’après le maître des lieux : « Il nous faut partager, entre les cavistes, la restauration, l’export dans plus de 50 pays, et surtout les particuliers : depuis le Covid, nous avons une hausse de fréquentation des visites de plus de 25 %. Cela témoigne de la diminution du nombre de buveurs d’étiquettes : notre vin est apprécié par les amateurs éclairés et les nouvelles générations formées ». Les vins des vignobles Brumont trouveraient donc preneurs chez de jeunes connaisseurs de plus en plus nombreux, à l’image d’Antoine Veiry, beau-fils et successeur d’Alain Brumont.

PASSAGE DE RELAIS EN COURS

Prendre la relève d’un Alain Brumont, le challenge est de taille mais relevé avec détermination par ce jeune homme de seulement 28 ans, qui a signé son premier millésime avec le Montus 2018. « Il faut conserver ce qui a été fait depuis trois générations tout en s’adaptant, notamment au réchauffement climatique, au changement du style des vins, aux évolutions techniques. Il est également primordial de savoir s’entourer », résume Antoine Veiry, élu parmi les dix génies de demain par le Guide des vins Bettane & Desseauve. « Et surtout, on doit rester sur cette dynamique insufflée par Alain. Ce ne sera pas plus difficile, pas plus facile, mais différent. Je veux prouver qu’on peut aller encore plus haut. »

LES NUITS IMPÉRIALES AU CHÂTEAU MONTUS

De Castelnau-Rivière-Basse à Château Montus, revivez le destin des trois frères Noguès, originaires de Bigorre et devenus de grands généraux d’Empire. Une création originale, écrite et mise en scène par Bruno Spiessee. Au programme : les 15 et 16 juillet, 19 h 30 : visite de Château Montus et verre de dégustation. Le samedi 16 juillet, 20 h : dîner de l’Empereur. Les 15 et 16 juillet, 22 h : spectacle théâtral son et lumière.

Renseignements et réservations : www.brumont.fr