Couverture du journal du 14/02/2024 Le magazine de la semaine

Entrepreneuriat : les femmes s’organisent

En Dordogne, les femmes entrepreneures se rassemblent au sein de deux réseaux fraîchement arrivés sur le département : l’association Mampreneures et Bouge ta boîte.

femmes entrepreneurs

© Shutterstock

Jongler entre son rôle d’entrepreneur, de maman et de femme n’est pas toujours facile. C’est pour mieux alterner entre ces trois étiquettes qu’a été créé le réseau national des Mampreneures, dont une antenne s’est installée en Dordogne en juin dernier. « Il est parfois difficile de dégager du temps pour tout gérer. Beaucoup de femmes s’y perdent et ont besoin d’aide pour tout gérer », note Paméla Bestard, à l’initiative de la création de la branche périgourdine. Elle-même mère de deux petites filles de 3 et 2 ans, elle a créé son agence de garde d’enfant en 2020 et reconnaît : « j’aurais aimé avoir accès à un tel réseau à ce moment-là ».

femmes entrepreneurs

© D.R.

Une matinée de rencontre chaque mois

Les Mampreneures ne s’adressent pas qu’aux femmes qui ont déjà leur entreprise, mais également aux porteuses de projet. « Il ne faut pas de numéro de Siret pour adhérer, c’est la force de l’association. » La dizaine de membres que compte le réseau périgourdin se réunit une matinée tous les mois entre 9 h 30 et 12 h 30. « Chaque demi-journée a un thème, on traite des problématiques communes, et on fait des ateliers. »

Après la naissance des Mampreneures Dordogne, Paméla Bestard a eu des demandes de femmes qui ne sont pas mamans, qui auraient, elles aussi, aimé appartenir à une sororité. Ainsi, le réseau Bouge ta boîte débarque en Périgord. Une première réunion de présentation a eu lieu le vendredi 12 janvier. « Le fonctionnement ressemble plus à celui d’un BNI, l’adhésion est donc plus chère, mais le dynamisme est différent », note Paméla Bestard.

Un cercle local

Être membre donne accès à un réseau et un répertoire de plus de 4 000 femmes réparties sur tout le territoire national, à des webinaires, des podcasts… À l’échelle départementale, des réunions seront organisées tous les trois mois avec un événement. Et lorsque le réseau atteint la dizaine de membres, un échelon local sera créé avec des réunions tous les quinze jours, et avec des invités une fois sur deux. Un cercle fermé dont seulement une représentante par corps de métier sera acceptée, sauf dans les professions avec plusieurs branches (comme les avocats). « Les Mampreneures, c’est un réseau avant tout d’entraide, professionnelle et personnelle, Bouge ta boîte a une notion plus business, de marcher ensemble pour développer le Périgord », conclut Paméla Bestard.